Ouverture du Moussem des femmes créatrices

Ouverture du Moussem des femmes créatrices

Le coup d’envoi de la 8ème édition du Moussem international féminin artistique et culturel d’Assilah a été donné lundi dernier. La cérémonie d’ouverture de cette manifestation, qui s’est déroulée en présence des épouses des ambassadeurs accrédités au Maroc, s’est distinguée par le vernissage de l’exposition féminine en hommage posthume à l’artiste-plasticienne Dounia Oualit. Cette exposition qui a comporté des œuvres de la défunte a connu la participation d’une trentaine d’artistes-peintres notamment du Maroc, de la Palestine, de l’Italie, de l’Argentine et d’Allemagne. Native de Tétouan en 1959, Dounia Oualit vivait et travaillait à Berlin (Allemagne). Elle avait réussi, grâce à ses toiles, à faire connaître les coutumes et la civilisation du Royaume. Connue au Maroc et à l’étranger, la défunte est décédée en 2009 en Allemagne. La programmation de cette première journée a connu aussi le vernissage de l’exposition des produits de l’artisanat de la femme rurale des différentes régions du Maroc. Les visiteurs peuvent y découvrir le tapis (hanbel) de la province de Khénifra et d’autres articles de tissage de la région du Nord. «La plupart des participantes appartiennent à des régions visitées lors des marathons organisés par notre association. Nous nous penchons sur le renforcement de ce type d’activités pour encourager la créativité de la femme du milieu rural», a souligné la présidente de l’Association marocaine des créatrices contemporaines, Wafaa El Houdaybi.  Cette journée inaugurale a été clôturée par une soirée artistique animée par le groupe allemand Rayella (de la musique classique et méditerranéenne). Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette 8ème édition est organisée par l’Association marocaine des créatrices contemporaines sous le slogan «Rencontres arabo-méditerranéennes-art et développement». Et en plus des expositions, cette manifestation connaît l’organisation des rencontres portant sur «Le patrimoine et les cultures locales», «La culture amazighe», «L’art plastique et les métiers d’art» et «La gouvernance et les cultures locales». La programmation de cette manifestation comporte également un défilé du caftan marocain traditionnel et des soirées artistiques. Rappelons que l’Association marocaine des créatrices contemporaines a été créée en 2001 pour œuvrer dans le domaine de la création plastique féminine contemporaine dans les milieux rural et urbain. Elle s’assigne pour objectif de favoriser la participation effective des créatrices dans le développement des projets culturels, artistiques et économiques afin de combattre la pauvreté.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *