Pêche artisanale : Le MCC accorde 3,9 millions de dollars au village de Tifnit

Pêche artisanale : Le MCC accorde 3,9 millions de dollars au village de Tifnit

Le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, et l’ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, Thomas Riley, ont effectué une visite au site de pêche artisanale de Tifnit le vendredi 25 janvier. L’objectif de cette initiative est la présentation du projet américain visant l’équipement de ce site de pêche artisanale en point de débarquement de poissons. Un projet qui va permettre d’apporter un grand soutien aux pêcheurs de ce site quant à leurs conditions de travail et la valorisation de leurs produits.
Financé à hauteur de 3,9 millions de dollars américains, ce projet bénéficie de l’appui financier octroyé au Maroc par le gouvernement américain par le biais du fonds du Millenium Challenge Corporation (MCC). Signalant que M.Akhannouch et M.Riley ont également visité le village des pêcheurs d’Imessouane, village-pilote construit dans le cadre d’une coopération maroco-japonaise. Cet aménagement permettra à ce site de pêche artisanale de Tifnit, qui se situe à 43 km de la ville d’Agadir, de se doter d’infrastructures et équipements assurant une grande amélioration des conditions de travail des pêcheurs de ce site.
En effet, l’aménagement de ce site de pêche artisanale en point de débarquement dotera ce site de plusieurs équipements de grande importance pour la valorisation des produits de la pêche tout en permettant l’amélioration des conditions socio-économiques des pêcheurs. Cet aménagement aura donc pour mérite d’assurer la mise en place d’une cale de halage, des magasins pour pêcheurs, une halle au poisson, un bloc sanitaire, des bâtiments administratifs, un bureau de la coopérative, une salle polyvalente, une salle de prière et un dépôt de carburant. Autant d’infrastructures qui auront un impact bénéfique sur l’amélioration des conditions socio-économiques des pêcheurs locaux. Par ailleurs, des formations et un accompagnement technique seront également dispensés aux pêcheurs pour améliorer leurs rendements. Sachant que la flotte de pêche de ce site de pêche artisanale est de 169 barques de pêche artisanale en activité et quelque 500 marins pêcheurs. Un site qui a pour principales espèces pêchées : les langoustes, le calamar, la poulpe, Turbot, le pageot, le sole et le saint pierre.
L’aménagement de ce point de débarquement entre dans le cadre  d’un appui financier octroyé par les Etats-Unis d’Amérique au Maroc pour la mise à niveau de la pêche artisanale. En effet, le MCC (Millenium Challenge Corporation) a financé ce projet de mise à niveau de la pêche artisanale  à hauteur de 116,17 millions de dollars. Ainsi, une vingtaine de sites de débarquement bénéficieront de ce financement tout au long des côtes marocaines et seront transformés en micro-pôles de développement par la mise des infrastructures nécessaires au débarquement et la commercialisation des produits halieutiques.
L’encadrement et la formation des différents intervenants  dans ce secteur sont également à l’ordre de ce projet. Cette initiative permettra de favoriser  une meilleure organisation du commerce interne au niveau du Royaume. Ainsi, le site de Tifnit sera le premier site de pêche artisanale à bénéficier de la valorisation d’un des maillons de la pêche marocaine. L’apport économique de ce projet est de taille. Sachant qu’il permettra, entre autres, de pérenniser l’emploi des intervenants dans cette filière tout en accroissant leurs revenus. Il est à noter que le MCC  s’est engagé avec l’Etat marocain dans le cadre d’un accord de 697,5 millions de dollars pour soutenir et renforcer la croissance économique du pays. Ce fonds de soutien aura pour mission de d’augmenter la productivité et l’amélioration des offres  de l’emploi dans les secteurs moteurs du Royaume.
Plusieurs projets seront ainsi financés par cette enveloppe de soutien à l’essor économique marocain. Outre ce projet de valorisation de la pêche artisanale, le fonds du MCC cherche également à promouvoir plusieurs secteurs moteurs notamment la culture d’arbres fruitiers (300. 90 millions de dollars), l’artisanat et le médina de Fès (111,87 millions de dollars), projet de  soutien à l’entreprise (33 M 85 de dollars) et le projet de services financiers (46 M 20 de dollars).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *