Plan émergence : Les RH à l’honneur

Le «Plan émergence : Nouveau challenge pour l’industrie au Maroc» a constitué le  thème central de la septième édition du forum «ENSAM-Entreprises», organisée les 9 et 10 mai par les étudiants de l’Ecole nationale supérieure d’arts et métiers de Meknès (ENSAM). Dans une déclaration à ALM, les organisateurs ont expliqué que cette manifestation est de nature à faire connaître cette école auprès des entreprises nationales et régionales, et d’établir les contacts entre les élèves, les ingénieurs, les enseignants-chercheurs et les industriels. Ces contacts peuvent se concrétiser par des conventions de collaboration en matière de stages et projets industriels. Ce forum a constitué également une occasion pour les futurs ingénieurs des arts et métiers de découvrir les nouveaux débouchés et les opportunités de carrière.
«Cette rencontre qui s’est fixée comme objectif de réfléchir sur le Plan émergence, a permis aux participants d’évoquer un certain nombre de chantiers qui visent le développement socio-économique de notre pays et d’informer les professionnels sur  les différentes spécialités enseignées par l’ENSAM», a indiqué Hassan Aourid, wali de la région Meknès-Tafilalet, dans son intervention à l’ouverture de ce forum.
De son côté, Mohammed Zaher Benabdellah, président de l’université Moulay Ismail, a souligné l’effort déployé par  l’ENSAM en matière d’accompagnement des grands chantiers structurants, par la création de nouvelles filières dans le domaine de l’offshoring, que le gouvernement a initié dans le cadre du Plan émergence, lancé en 2005 et qui s’étend sur une période de 10 ans. M.Benabdellah a signalé que l’université Moulay Ismail, en particulier l’ENSAM,  s’est  engagée dans cette voie avec la mise en place d’un grand nombre de filières professionnalisantes afin de diversifier son offre de formation et  de la rendre plus adéquate aux besoins du marché de l’emploi.
Pour sa part, Mohamed Bouidida, directeur de l’ENSAM, a expliqué que la nouvelle politique, initiée par le gouvernement à travers le Plan émergence, a permis de déduire trois impératifs en terme de stratégies, à savoir : La nécessité d’instituer une politique industrielle claire basée sur des paris ciblés permettant de réaliser le plein potentiel des métiers moteurs de croissance, de renforcer les facteurs de compétitivité du Maroc et de répondre aux besoins de modernisation du tissu industriel existant avec un intérêt particulier pour l’émergence de nouvelles bases industrielles. Pour l’accompagnement du programme émergence et l’aménagement de nouvelles zones franches et technopoles qui imposent la préparation de ressources humaines de pointe, M. Bouidida a indiqué que l’ENSAM s’inscrit dans une phase de croissance en effectif répondant ainsi aux attentes du gouvernement en formation d’ingénieurs (10.000 ingénieurs à l’horizon 2010). Pour lui, le thème de cette septième édition, tend à offrir un espace de rencontre propice à l’échange et à l’information grâce aux diverses activités programmées. Il sensibilise également les étudiants, les ingénieurs et les industriels à participer à cette nouvelle dynamique économique et  à ce nouveau changement qui ne peut-être réalisé que par la mobilisation et la valorisation du capital humain, véritable richesse du pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *