Plus de 70 artistes-peintres attendus au 11è festival international des arts plastiques de Fès

Plus de 70 artistes-peintres attendus au 11è festival international des arts plastiques de Fès

Plus de 70 artistes-peintres d’une vingtaine de nationalités sont attendus à la 11-ème édition du festival international des arts plastiques de Fès, qui se tiendra du 02 au 27 avril sous la thématique « luminescences plastiques ».

Après une dernière édition marquée par la participation de 18 pays arabes et occidentaux, cet évènement artistique, initié par l’observatoire régional de la connaissance et la communication, place cette année encore la barre un peu plus haute.

Outre le nombre des participants, en constante évolution, cette manifestation veut capitaliser sur l’expérience acquise au fil de ses dix ans d’existence pour « contribuer, par l’art, à l’actuelle dynamique culturelle et sociale, participer par le pinceau et le mot doux à changer les modes de réflexion usités et inculquer aux jeunes générations le plaisir de la culture et du bon gout ».

La traduction de ces aspirations en actions passera par une multitude d’activités culturelles, artistiques, sociales et ludiques.

Le ton des festivités sera ainsi donné par une séance d’hommage et de reconnaissance au doyen des plasticiens et fondateur du cours de l’art visuel aussi bien dans le milieu urbain que rural, Mohamed Benkirane.

Des conférences sur la thématique centrale de cette édition réuniront, sur toute la durée du festival, une kyrielle d’artistes plasticiens, critiques et cadres éducatifs. La parole sera également donnée aux participants pour tracer, chacun, les contours de sa vie professionnelle et son expérience artistique.

A l’instar de la dernière édition, l’occasion sera bien propice pour dessiner, collectivement, des fresques murales sur des lieux historiques de la cité Idrisside.

Mais, de toutes les activités programmées cette année, c’est l’ouverture sur le public jeune des centres ruraux avoisinants et des zones défavorisées qui attirera les feux des projecteurs.

Les artistes présents devront ainsi se déplacer à Sefrou, El Menzel, Skoura, Boulemane, Moulay Yaacoub, Outat El Haj, Missour et Sidi Hrazem pour apporter un peu d’art et de couleur à la monotonie de la vie quotidienne de la population.

Enfin, d’autres activités à caractère artistique et ludique viendront meubler les journées de cette manifestation, dont des cérémonies de signature d’ouvrages, un mini-festival de peinture des murailles et des séances d’échange avec des étudiants des ateliers d’écriture, d’art plastique et de théâtre de l’université de Fès.

La dernière édition a été particulièrement marquée par la mise en chantier d’un grand tableau de 10 mètres à la place historique de Bab Boujloud. Un travail qui s’inscrivait dans le cadre d’une initiative de l’artiste saoudien Abdeladim Addamen, qui consistait à réaliser un tableau faisant valoir les valeurs de paix et de coexistence et mettant à contribution des artistes de diverses religions, cultures et nationalités.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *