Pose de la première pierre de l’usine

Pose de la première pierre de l’usine

C’est parti pour le projet de l’installation de l’Usine Renault à Melloussa. La cérémonie de pose de la première pierre de ce projet automobile a eu lieu, vendredi 30 octobre, en grande pompe. Etendu sur une superficie de 314 ha, ce projet aura une capacité de production de 30 véhicules par heure. Soit 170.000 véhicules par an pour arriver à terme à une capacité de 400.000 par an, générant ainsi 6.000 emplois directs et 30.000 emplois indirects. «Le lancement de ce projet phare atteste du développement économique que connaît le Maroc et de la confiance dont il bénéficie auprès des investisseurs internationaux», a indiqué le ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies, Ahmed Réda Chami. Selon les responsables du constructeur automobile français Renault, les travaux de terrassement du site destiné à abriter ce projet sont presque terminées. Et l’usine sera opérationnelle début 2012. «L’usine de Tanger devra être au meilleur niveau des standards de qualité mondiaux de Renault», a indiqué Jacques Chauvet, membre du Comité de direction de Renault et président de la région Euromed. Et de poursuivre que «nous voulons avec l’usine de Tanger avoir une capacité plus compétitive».
Ce responsable a poursuivi que cet ambitieux projet permettra au Groupe Renault de produire de nouveaux modèles pour les exporter à travers le monde. Et depuis l’annonce en septembre 2007 de la construction de cette importante usine, «nous avons bénéficié de l’appui des autorités marocaines, de la bienveillance de SM Mohammed VI, qui a soutenu ce projet», a conclu M. Chauvet. 
Située dans la Zone économique spéciale de Tanger, l’installation de l’usine Renault Tanger se déroule en étroite collaboration avec TMSA. Ce projet qui est relié à la plate-forme portuaire du port Tanger Méditerranée bénéficie des infrastructures logistiques développées dans cette région.
Il comprendra des ateliers d’emboutissage, de soudure, de peinture et d’assemblage ainsi qu’un centre d’expédition logistique.
Par ailleurs, cette cérémonie a connu le lancement des travaux de construction du Centre de formation aux métiers de l’automobile Tanger Méditerranée (CFMA/TM), qui sera opérationnel à partir de juin 2010.
Ce projet du centre de formation est le résultat d’une convention signée le 30 octobre 2008. «Le ministère a démarré la mise en place de quatre Instituts spécialisés de formation dédiés au secteur de l’automobile et dont la gestion sera déléguée aux professionnels du secteur», a affirmé le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Jamal Rhmani. Et d’ajouter qu’il s’agissait du CFMA/TM et d’un réseau «de trois autres Instituts de formation aux métiers de l’automobile notamment à Casablanca, Tanger et Kénitra, dédiés à répondre aux besoins des équipementiers automobiles». D’un coût de 7,5 millions d’euros, le CFMA/TM sera réalisé et administré par Renault Tanger. Ce projet de centre de formation sera composé de 22 écoles de dextérité, de 8 ateliers de formation en maintenance et de locaux pour la formation tertiaire et administrative.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *