Province de Nador : Plus de 1, 5 milliard DH pour la concrétisation des projets du Plan Maroc Vert

Province de Nador : Plus de 1, 5 milliard DH pour la concrétisation des projets du Plan Maroc Vert

Ce montant dont 86% seront assurés par le secteur privé est réparti sur onze projets-Pilier I (agriculture moderne et à haute valeur ajoutée), dix projets Pilier-II (agriculture solidaire) et cinq projets transversaux, précise la même source. S’agissant du «Pilier I», la province mise sur le développement de huit filières productives, à savoir les filières oléicole, agrumicole, maraîchère, viticole, sucrière, céréalière, laitière et avicole. Onze projets au total devront, à cet effet, voir le jour, pour la somme de 1,375 milliard DH. Pour l’oléiculture, la même source cite deux projets d’intensification et de reconversion des systèmes d’irrigation dans les zones de grande hydraulique, où il est prévu des reconversions en goutte-à-goutte sur une superficie de 3.560 ha, la plantation de 1.430 ha d’olivier et la valorisation de la production par la mise en place de deux unités de trituration pour un investissement global de 310 MDH.  La filière agrumicole verra le lancement d’un projet d’intensification des agrumes sur 2.150 ha par la reconversion du système d’irrigation, l’extension des plantations et l’introduction des variétés précoces sur 550 ha, ainsi que des opérations d’encadrement et de valorisation par agrégation, avec un investissement privé de 93 millions de dirhams. Il s’agit aussi de la mise en place d’un projet de développement des cultures maraîchères sous serre à haute valeur ajoutée (tomates et courgette) par l’extension d’une superficie de 40 ha à l’horizon 2013 et la mise en place d’unités de conditionnement. Le coût global devra avoisiner les 212 MDH. D’autres projets de forte valeur ajoutée devraient éclore dans les années à venir, dont deux projets d’intensification de la vigne sur 1.450 ha et de développement de la vigne sous serre sur 50 ha (52 MDH), un projet d’intensification et d’agrégation de la betterave à sucre sur 5.000 ha (280 MDH) et deux projets de multiplication des semences sur 600 ha et d’intensification des céréales communs sur 4.000 ha (282 M DH).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *