Province de Tata : Le CRDH poursuit sa promotion des droits de l Homme

Province de Tata  : Le CRDH poursuit sa promotion  des droits de l Homme

Organisée par la commission régionale des droits de l’Homme à Agadir, cette caravane qui est déjà passée par les villes d’Agadir, Tiznit, Taroudant et Chtouka Aït-Baha, vise à faire connaître la mission du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) et ses 13 commissions régionales et mobiliser les acteurs et partenaires locaux pour consacrer la culture des droits de l’Homme aux niveaux local et régional. Elle se veut, selon ses initiateurs, une déclinaison de la plate-forme citoyenne dédiée à la promotion des droits de l’Homme et de l’approche participative et de proximité prônée par le CRDH.

Selon un communiqué des organisateurs, cette caravane constitue une occasion de nouer le contact avec la société civile et les élus locaux dans le cadre de la consolidation de la politique de proximité, de la dimension régionale de l’action en matière des droits de l’Homme et du travail de terrain entrepris par le CNDH au niveau des régions.

La caravane ambitionne ainsi de faire connaître le rôle du CRDH et d’impliquer les partenaires locaux dans la consécration de la culture des droits humains au niveau local à travers la mise en œuvre de programmes ayant trait à la protection, la promotion et l’enrichissement de ces droits, et de diffusion de la culture y afférent et de consécration des valeurs de la citoyenneté responsable dans les domaines de l’éducation, l’enseignement, la formation, l’information et la sensibilisation.

La même source ajoute que cette initiative vise aussi à renforcer les échanges avec le CNDH en faisant valoir le rôle et les actions de ses commissions régionales en matière de médiation entre la société et l’administration, consolider la coordination et la coopération avec la société civile à travers la mobilisation des experts, des personnalités publiques et des acteurs locaux dans la consécration de la culture et des droits humains à tous les niveaux de l’enseignement, promouvoir la recherche scientifique en la matière et appuyer les compétences des médias en matière de suivi et d’observation. L’accent a  également été mis sur l’importance de la maîtrise et l’appropriation des concepts et des normes internationales des droits de l’Homme, et les mécanismes régionaux et internationaux de protection de ces droits dans tout effort de promotion et de diffusion des valeurs des droits de l’Homme.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *