Provinces du Sud : lancement de plusieurs projets socio-économiques

Provinces du Sud : lancement de plusieurs projets socio-économiques

à l’occasion du 11ème anniversaire de l’accession de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Trône de ses glorieux ancêtres, plusieurs projets socio-économiques ont été lancés ou inaugurés à Dakhla et Laâyoune. Tout d’abord, le wali de la région d’Oued Eddahab-Lagouira, gouverneur de la province de Oued-Eddahab, Hamid Chabar, a officiellement lancé le site web du Centre régional d’investissement www.dakhla-invest.com. En outre, la ville de Dakhla a connu l’inauguration du siège de l’annexe administrative à Hay Salam, réalisé pour un coût global de 761.932,65 DH. Le projet d’aménagement des routes à Hay Salam et Hay Rahma a été également lancé pour un coût global 8.634.648,00 DH. Le wali de la région a aussi procédé à la dotation du Quartier industriel «Hay Salam» d’électricité, d’un coût global de 1.857.200,00 DH en partenariat avec l’Office national d’électricité. Les travaux de construction du camping Ocean Vagabond Dakhla Club, à 27 km de Dakhla ont été également lancés, pour un coût global de 15.000.00 DH. La ville de Dakhla a également connu la pose de la première pierre pour la construction d’une école d’enseignement primaire à Hay Al Wakala dans le cadre de l’INDH, pour un coût global de 2.959.108,80 DH. La ville a également connu le lancement des travaux de réaménagement du marché municipal, pour un coût global de 8.800.000,00 DH, à Hay Salam. Le wali s’est également enquis de l’état d’avancement du projet du Centre hospitalier provincial d’Oued Eddahab, ainsi que la nouvelle aérogare de Dakhla. A Laâyoune, le wali de la région Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, Mohamed Jalmous, a procédé au quartier «Attaâoun» à la pose de la première pierre pour la construction d’un Institut d’études religieuses sur une superficie couverte de 3.041 m2. Ce projet, qui a nécessité une enveloppe de 10 millions de dirhams, comprend un pavillon administratif et des classes pour l’enseignement général et scientifique sur une superficie couverte de 1.789 m2, un internat, une cantine et une cuisine sur une superficie de 1.084 m2, ainsi que des logements de fonction, des terrains de sport et des espaces verts. Les projets lancés au niveau de ces régions prouvent en effet la volonté d’assurer une pleine évolution à la région. Ceci dans le cadre d’une dynamique particulière et une vision stratégique. Cette dynamique de rénovation urbaine et de consolidation des équipements socio-économiques est appelée à être confortée dans les années à venir. Ceci à la faveur des programmes de développement en instance d’exécution ou en phase d’étude et des facilités d’investissement offertes au profit des investisseurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *