Provinces du Sud : Levée des interdictions sur les coquillages

Provinces du Sud : Levée des interdictions sur les coquillages

La Commission interministérielle en charge du suivi du milieu marin et des coquillages a récemment levé l’interdiction sur la collecte et la commercialisation des coquillages issus des zones conchylicoles classées de la baie de Dakhla (PK 25, Hoja Llamira, Puertitto, Boutelha et Duna Blanca). C’est ce qui ressort d’un communiqué du ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime. Selon la même source, il a été également décidé de maintenir l’interdiction prononcée le 15 février dernier sur la collecte et la commercialisation de tous les mollusques bivalves issus des zones conchylicoles classées du littoral de Dakhla (Playa N’tirift, Taourta- Oum Labouir et Dunford). La Commission a pris cette décision après avoir examiné les résultats d’analyses effectuées par l’Institut national de recherche halieutique (INRH) au niveau des coquillages issus des zones conchylicoles classées de la baie de Dakhla. Ces résultats d’analyses ont montré une stabilité du milieu et une purification totale des coquillages au niveau desdites zones. Par ailleurs, le communiqué recommande aux consommateurs de ne s’approvisionner qu’en produits conditionnés, portant les étiquettes sanitaires d’identification et commercialisés dans les points de vente autorisés (marchés officiels). Avant de procéder à l’exploitation des coquillages, il est obligatoire que la zone qui fera l’objet de collecte ou d’élevage de ces coquillages soit classée en zone salubre ou polluée. Les coquillages colportés ou vendus en vrac ne présentent aucune garantie de salubrité et constituent un danger pour la santé publique, ajoute la même source.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *