Provinces du Sud : Visite des conseillers d’ambassades européennes

Cette délégation qui se compose de Johan Jacobs, conseiller auprès de l’ambassade de Belgique à Rabat, et Anna Block Mazoyer, conseillère auprès de l’ambassade de Suède, a eu une série de rencontres avec les responsables locaux, dont le but est de s’arrêter sur le vécu quotidien de la population locale. «L’objectif de notre visite à Laâyoune est de s’informer des réalisations accomplies dans la région et de débattre avec les responsables locaux et les représentants de la société civile de différentes questions, notamment celles liées au développement durable et au respect des droits de l’Homme», a indiqué à ALM Anna Block Mazoyer. Les membres de la délégation ont tenu, à cette occasion, une rencontre avec le wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, Mohamed Jalmouss. Lors de cette entrevue, M. Jalmouss a rappelé les efforts déployés pour relever le défi de doter en infrastructures les provinces du Sud, satisfaire les besoins des populations et réaliser le développement local et urbain. Il a également souligné que ces efforts se poursuivent à un rythme soutenu dans tous les domaines, en concertation avec les élus locaux et les acteurs de la société civile.
La délégation des conseillers européens a aussi eu des entretiens avec les acteurs associatifs locaux axés notamment sur la question de l’intégrité territoriale du Royaume et le projet d’autonomie des provinces du Sud dans le cadre de la souveraineté marocaine. Ces acteurs ont évoqué les souffrances qu’endurent quotidiennement les séquestrés des camps de la honte à Tindouf, appelant à mettre plus de pression sur l’Algérie et le Polisario pour venir à bout de cette situation. Ces conseillers ont été informés de la contribution active des différentes composantes de la société civile au processus de développement dans cette région, ainsi que leur totale implication dans la gestion de la chose locale.
En outre, les conseillers européens ont tenu une séance de travail avec le directeur du Centre régional d’investissement (CRI), Hasna Mae El Aïnaine, qui leur a fait un exposé détaillé sur les activités de ce centre et le rôle qu’il joue dans la promotion de l’investissement et la création d’entreprises. Ceci en passant en revue les grands projets en cours de réalisation dans la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *