Rabat : appel au renforcement du partenariat universités-entreprises

Les participants à la rencontre internationale tenue sous le thème «Compétitivité et accumulation des compétences dans la mondialisation : comparaisons internationales», qui s’est ouverte dernièrement à Rabat, ont appelé au renforcement des relations de partenariat universités-entreprises afin de faire face aux défis de la mondialisation.
A cet égard, ils ont mis l’accent sur l’importance de la recherche et développement et l’innovation dans la croissance du secteur productif et l’adaptation du système éducatif aux nouvelles exigences de la mondialisation. Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette rencontre de deux jours, organisée par l’Université Mohammed V-Agdal en partenariat avec l’Université Paris III-Sorbonne nouvelle, se propose d’étudier des expériences conduites dans différents pays européens, au Maghreb, en Asie, en Europe centrale et orientale et de faire ressortir les principaux enseignements permettant de concevoir des politiques industrielles et régionales, notamment dans les économies émergentes. Un effort particulier sera mené pour insister sur les possibilités offertes aux politiques de science, technologie et innovation face à cette nouvelle donne internationale, les outils de mesure et de pilotage des politiques technologiques et les besoins de coopération des spécialités du développement industriel et technologique, selon une note de présentation de cette rencontre. Intervenant à l’ouverture de cette rencontre qui s’est déroulée en présence d’une pléiade d’universitaires et d’experts nationaux et étrangers, dont le secrétaire perpétuel de l’Académie Hassan II des sciences et techniques, Omar Fassi Fehri, la secrétaire générale du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, Latifa Labida, a affirmé que l’environnement actuel imprimé de crises semble très approprié à cette rencontre pour réfléchir ensemble sur les mécanismes de capitalisation des compétences dans une économie globalisée. «Les mutations que connaît la scène internationale et le rôle de plus en plus déterminant de l’économie dans la compétitivité des nations nous obligent à renforcer les relations de partenariat universités-entreprises», a-t-elle souligné, ajoutant que dans ce sens le programme d’urgence du secteur d’éducation et de formation a réservé une place importante à l’encouragement de l’excellence, de l’innovation et de la recherche-développement.    

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *