Rabat : La sécurité énergétique en Méditerranée 

Un séminaire sur «La sécurité énergétique en Méditerranée » s’est ouvert  récemment à Rabat dans le cadre de la 16ème rencontre annuelle du Groupement d’études et de recherches sur la Méditerranée (GERM). Cette rencontre, organisée en partenariat avec la Fondation allemande Friedrich Ebert, vise à engager le débat sur la sécurité énergétique qui acquiert de plus en plus une «dimension géostratégique essentielle», a expliqué Driss Khrouz, secrétaire général du GERM. Dans une allocution d’ouverture, M. Khrouz a estimé que l’énergie revêt des dimensions multiples qui touchent les fondements de la croissance économique telle qu’elle s’est progressivement consolidée depuis la fin du 19ème siècle, à savoir les déterminants de l’emploi, de la richesse, des équilibres financiers des entreprises et des Etats.
Les énergies déterminent de plus en plus le devenir des changements climatiques, le respect de la biodiversité et des équilibres durables de la terre, a-t-il ajouté, soulignant que la sécurité énergétique se pose actuellement en termes de pouvoir d’achat pour des centaines de millions de personnes.  Il a, à cet égard, rappelé que les crises, les dominations, les spoliations et la destruction de l’environnement sont inscrits dans l’histoire du pétrole, faisant remarquer que la problématique énergétique commence à être abordée dans des termes plus stratégiques, puisque «la conscience d’une fin probable du pétrole à la loi du marché est acquise».
La sécurité énergétique en Méditerranée pose de graves défis, a affirmé M. Khrouz, relevant à ce propos que les pays de l’Union européenne sont de gros consommateurs de l’énergie fossile, sans en produire.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *