Rabat renforce sa coopération avec Bruxelles

Entre la région de Rabat et celle de Bruxelles-capitale, liées par un accord de partenariat signé en 2001, une coopération fructueuse multiforme fait son chemin, a souligné hier mercredi Abdelkébir Berkia, président du conseil régional de Rabat-Salé-Zemmour-Zaer.  A l’issue d’une visite de trois jours à Bruxelles au cours de laquelle il a eu des entretiens avec Guy Vanhengel, ministre des Finances, du Budget et des Relations extérieures et Evelyne Huytebroeck, ministre de l’Environnement, de l’Energie, de l’Aide aux personnes et du Tourisme du gouvernement de Bruxelles-capitale, M. Berkia a affirmé que les deux parties essayent de développer une coopération concrète axée sur des domaines précis. Il a indiqué que sa visite à Bruxelles à la tête d’une délégation de la région de Rabat a été l’occasion d’un échange d’informations dans les domaines de l’environnement, de gestion administrative et des nouvelles technologies. M. Berkia a également affirmé qu’au-delà de ces aspects pratiques de la coopération, les relations entre les deux parties s’inscrivent dans une volonté de rapprochement entre les hommes pour rectifier certaines idées reçues sur «notre religion et notre pays, qui est une terre de dialogue, de tolérance et d’ouverture». De son côté, M. Guy Vanhengel a affirmé que les contacts intenses qui se sont noués entre les responsables des deux régions ont permis de renforcer l’amitié et de «mettre en valeur nos valeurs universelles communes».
Le ministre s’est félicité du niveau de coopération entre le gouvernement de Bruxelles-capitale et la région de Rabat et des perspectives qu’elle offre dans les domaines de l’environnement et de la gestion administrative à travers un projet de carte digitale qui sera mis en oeuvre grâce à un partenariat mutuellement avantageux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *