Rabat : Un tramway à la carte

Rabat : Un tramway à la carte

Le tram à la carte a démarré mardi à Rabat. Lors d’une conférence de presse, le président-directeur-général de la société gestionnaire, Lemghari Essakl, a présenté sa nouvelle offre tarifaire. Basée sur les deux cartes d’abonnement à prix réduits, à savoir «Irtiyah» et «Irtiyah Talib», la première émise en direction du grand public et la seconde à l’usage des scolaires et des universitaires, la nouvelle tarification proposée par la société du tramway de Rabat- Salé répond, selon M. Essakl, «aux besoins des citoyens en termes de prix et de flexibilité». Considérée comme non-exempte d’imperfections dès son application -à la mise en service du rail urbain voici un peu moins d’un trimestre-, la tarification, qui a pris fin mercredi pour être remplacée par la nouvelle gamme, a parfois été critiquée au sein même du conseil de la ville, dont pourtant certains membres siègent au conseil d’administration du transporteur. Dans sa présentation des nouveaux produits, M. Essakl a, en outre, paru tenir compte – en baissant le prix unique de 7 à 6 dirhams- des critiques reprochant à l’ancienne tarification sa cherté. Mais, plus certainement, la nouvelle gamme tarifaire semble répondre au besoin de mettre le rail urbain sur les traverses de la durée. Certains collaborateurs de M. Essakl ont avoué avoir pour ambition de transporter quotidiennement quelque 40.000 personnes. Cela suppose 50 à 90 voyages par usager et par mois, soit 2 à 4 voyages par jour. Ces moyennes constituent d’ailleurs des chiffres-clés dans la stratégie de croissance du tram, puisque c’est sur leur base que les prix des nouvelles cartes ont été calculés. Car la carte d’abonnement mensuel «Irtiyah» qui «permet aux usagers de voyager en illimité durant un mois et de se déplacer à un prix variant entre 3 et 5 DH le voyage», est proposée à 250 dirhams. Dans le même temps, «Irtiyah Talib», le document d’abonnement mensuel qui «permet aux élèves des écoles primaires et secondaires et aux étudiants des établissements supérieurs et des universités du secteur public de se déplacer en illimité sur tout le réseau durant tout un mois à un prix variant entre 2 et 3 DH le voyage», est quant à lui à 150 DH. De surcroît, ces cartes peuvent également être trimestrielles, semestrielles et même annuelles. Et de la sorte, note un communiqué de la société : «les usagers pourront désormais se déplacer sur l’ensemble du réseau à prix réduit, et en illimité, pour se rendre aux principaux sites de l’agglomération de Rabat-Salé: administrations, écoles, hôpitaux et commerces…». Et cela tous les jours de la semaine, de 6h00 à 23h00 avec une fréquence de passage en station de 10 mn du lundi au samedi de 7h à 21h et une fréquence de 20 mn dans les autres tranches horaires.


DNCR à Rabat Ahmed salaheddine

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *