Renforcement de l’infrastructure sportive

Renforcement de l’infrastructure sportive

En plus de la réalisation du grand complexe sportif de Ziaten prévu d’être opérationnel fin 2010, la ville du détroit est destinée à accueillir plusieurs projets sportifs qui sont le fruit «d’une convention signée, dernièrement, entre le ministère de la Jeunesse et des Sports, la préfecture Tanger-Assilah et la préfecture de Fahs-Anjra.Ces projets visent principalement à renforcer et à développer les infrastructures sportives et de la jeunesse dans les deux préfectures», souligne Lhoussine Mersan, coordinateur régional du ministère de la Jeunesse et des sports à Tanger. Il est à noter que ces projets consistent essentiellement en la réalisation de 22 clubs socio-sportifs de proximité, nécessitant une enveloppe budgétaire de plus de 44, 46 millions DH : soit 33,11 millions DH pour la préfecture de Tanger Assilah et 11, 35 millions DH pour la province de Fahs Anjra. S’étalant sur une superficie de 3000 m2, chaque club comporte un espace omnisport, une salle polyvalente, une salle de gymnastique et une garderie pour enfants. «Dans le cadre du plan stratégique national, ce projet de clubs a été élaboré pour couvrir pratiquement tous les arrondissements que compte la ville de Tanger», explique M. Mersan. Ce responsable tient à préciser que chaque commune rurale de Fahs Anjra sera dotée, dans ce cadre, d’un club socio-sportif de proximité. «Le premier club qui vient d’être achevé à Tanger se trouve au quartier Majd», affirme M. Mersan. En plus des clubs socio-sportifs de proximité, Tanger connaîtra dans le cadre de cette convention la réhabilitation du célèbre stade Tahrir.
«Ce projet de réhabilitation comporte aussi la construction de nouveaux vestiaires ainsi que la pose du gazon synthétique dans ce stade. Son ouverture est prévue pendant la saison 2011-2012. Il y aura aussi la rénovation du stade d’entraînement de l’Ittihad de Tanger qui se situe à Ziaten et qui connaîtra la construction de nouveaux vestiaires», affirme M. Mersan. Et de faire remarquer que «l’Initiative nationale pour le développement humain, (INDH) est le principal partenaire dans la réalisation de ces projets, et ce grâce à la convention signée avec les associations dépendantes du ministère de la Jeunesse et des Sports chargées de gérer ces projets». Il est à rappeler que Tanger est destinée à abriter le projet de la Ville des sports, annoncé lors de la dernière visite du ministre de la Jeunesse et des Sports, Moncef Belkhayat. Ce projet, de grand intérêt non seulement dans la région mais au niveau national, sera situé à quelques minutes de la corniche. Il sera réalisé en partenariat entre le ministère du tutelle, la wilaya de Tanger, l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et provinces du Nord et les collectivités locales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *