Ruée vers Les jardins de la Ménara

Ruée vers Les jardins de la Ménara

Etalés majestueusement sur une dizaine d’hectares, les jardins de la Ménara, créés vers 1250, sont plantés d’oliviers parfois centenaires, de quelques palmiers et de cyprès, et attestent d’un génie en matière de techniques d’agriculture et d’irrigation. Ces splendides jardins, attirent toujours une foule nombreuse de touristes aussi bien nationaux qu’étrangers qui mitraillent de leurs appareils photo ce chef-d’œuvre, érigé depuis des siècles. «Ça fait plus de 20 ans que je travaille ici, et c’est toujours plein et les gens, de différentes nationalités, se bousculent pour voir ces magnifiques jardins», affirme un propriétaire de dromadaires qui invite les touristes à se faire photographier avec ses animaux.
Considérés comme le lieu de rendez-vous des amoureux, ces jardins entourent un grand bassin alimenté en eau grâce à un système hydraulique vieux de plus de sept cents ans, qui achemine l’eau depuis les montagnes de l’Atlas, situées à trente kilomètres environ de la cité ocre. «On vient ici trois fois par semaine, c’est notre endroit privilégié car on veut profiter un peu du calme et de la sérénité de cet endroit féerique», affirme un jeune marrakchi accompagné de sa fiancée. Non loin, des touristes allemands accompagnés de leur guide marocain vêtu d’une djellaba verte, s’extasient en appréciant la beauté du lieu.
«C’est génial, c’est à couper le souffle. Ce bassin est une véritable piscine olympique», s’exclame une touriste française qui exhorte son mari à prendre le maximum de photos. La Ménara, c’est aussi son célèbre pavillon  «Sâadien» avec sa toiture pyramidale. Bâti à la fin du XIXe siècle, ce monument historique, a su résister à l’usure du temps, gardant intacte sa beauté initiale. De sa terrasse supérieure, on jouit d’une époustouflante vue panoramique sur toute la cité ocre. Mais le moment idéal qui attire tous les visiteurs, est le coucher du soleil avec cette panoplie de couleurs qui enchante les sens. «Depuis qu’on est arrivé à Marrakech, on vient ici tous les après-midi pour attendre ce moment et jouir pleinement du coucher du soleil. C’est incroyable. C’est paradisiaque», affirme un touriste parisien accompagné de sa famille. Les habitués et connaisseurs font des promenades dans l’oliveraie de la Ménara pour décompresser, se détendre et profiter amplement du charme de ce lieu magique où on respire l’air frais, loin du tumulte de la ville. «Chaque fois que mon agenda me le permet, je viens dans ces jardins qui exultent le romantisme de Marrakech et je m’offre une promenade dans ce lieu magnifique qui est adoré par ceux qui aiment la beauté et l’authenticité», explique un jeune cadre d’une société de la place. Cravate dénouée et l’air décontracté,  il explique  que «la tranquillité et la relative fraîcheur de ces jardins en font un lieu de promenade agréable et romantique».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *