Saïd Hmallah : «La région de Tadla-Azilal est connue pour sa bravoure et sa résistance historique»

Saïd Hmallah : «La région de Tadla-Azilal est connue pour sa bravoure et sa résistance historique»

ALM : Quel rôle peut jouer l’Espace culturel, éducatif et muséal de la Résistance et de l’armée de libération inauguré mercredi 11 août à Beni Mellal?
Said Hmallah : L’inauguration de cet Espace entre dans le cadre des efforts considérables et des initiatives louables déployés par le Haut commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération afin de préserver la mémoire nationale et faire connaître les grandes épopées de notre peuple connu pour sa bravoure. Nous voudrions faire connaître et inculquer notre patrimoine historique et culturel dans la mémoire de nos générations futures.

Comment cet espace pourrait-il contribuer à l’enrichissement et à la préservation de cette mémoire nationale ?
L’Espace culturel, éducatif et muséal renferme un grand nombre de documents portant sur la résistance et les épopées de l’armée de libération. Par conséquent, nous lançons un appel aux étudiants, aux chercheurs et à tous les acteurs culturels qui œuvrent dans le domaine de l’histoire du Mouvement national, de la Résistance et de l’armée de libération, pour travailler en concertation afin de participer à l’enrichissement de notre patrimoine historique régional. Nous envisageons aussi d’organiser des expositions de documents, de journaux anciens, d’armes, d’habits, de matériel et de tout ce qui a trait à la Résistance et à l’armée de libération. La région de Tadla- Azilal, à l’instar des autres régions du Royaume, est connue pour sa bravoure et sa résistance historique pour le recouvrement de l’indépendance de notre pays.

De quoi se compose cet Espace culturel, éducatif et muséal qui a été inauguré par Mustapha El Ktiri, haut  commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération ?
L’Espace renferme une salle d’informatique, de lecture, une bibliothèque où l’on trouve, entre autres, des documents, des mémoires universitaires. D’une superficie de 230 m2, cet Espace se compose d’un rez-de-chaussée et du premier étage. Le rez- de- chaussée abrite une salle multifonctionnelle, une salle de réunions et une autre pour les expositions, les débats, etc.

D’après les dernières statistiques, quel est le nombre des résistants, membres de l’armée de libération dans la région de Tadla-Azilal ?
Dans la région de Tadla-Azilal, le nombre total des résistants et anciens membres de l’armée de libération est de 857 dont 544 décédés, 299 vivants et 14 martyrs.

Quelles sont les prestations et les services sociaux dont bénéficient les résistants dans votre région ?
Les services sociaux portent sur un grand nombre d’avantages comme la pension d’invalidité, les indemnités, les agréments de transport et la couverture médicale. A Tadla-Azilal, par exemple, un grand nombre d’agréments de petits taxis, de transport des voyageurs et de transport mixte a été délivré aux bénéficiaires. Concernant l’acquisition de lots de terrain, la priorité est toujours accordée aux familles des résistants et les anciens membres de l’armée de libération. M. El Ktiri avait mis en exergue, lors de la réunion du mercredi 11 août 2010, à Beni Mellal les aides financières dont ont bénéficié les résistants et anciens membres de l’armée de libération de Tadla-Azilal ainsi que l’amélioration de leur condition matérielle.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *