Saïdia: rencontre d’information sur l’assainissement liquide

Saïdia: rencontre d’information sur l’assainissement liquide

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE- branche eau) a organisé, jeudi à Saïdia, une rencontre d’information visant à sensibiliser la population à l’importance de l’assainissement liquide et l’inciter à s’impliquer dans ce projet.

Initiée en partenariat avec la commune urbaine de Saïdia et la préfecture de Berkane, cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la campagne de sensibilisation sur ce projet dont le coût atteint 320 millions de dirhams, et qui consiste en la mise en place du premier réseau d’assainissement dans la ville de 115 km de longueur et en l’instauration de cinq stations de pompage et d’une station d’épuration des eaux, dont le débit est estimé à 20.400 m3 par jour.

S’exprimant à cette occasion, le gouverneur de la province de Berkane, Abdelhak Haoudi, a mis en relief les efforts consentis par les services concernés pour réaliser le projet d’assainissement liquide de la ville de Saïdia, prônant une mobilisation de tous les moyens disponibles et une participation effective de la population dans la réussite des projets de développement.

M. Haoudi a souligné l’importance de ce projet qui s’inscrit dans le cadre du Plan Maroc bleu, visant à promouvoir le tourisme dans la région et à drainer les investissements qui sont de nature à consolider le tissu économique local et provincial marqué par la diversité de ses potentiels naturels, agricoles et touristiques.

Pour sa part, le président de la commune urbaine de Saïdia, Ben Moumen Hassan, a fait observer que ce projet vital, dont l’absence avait constitué une pierre d’achoppement du développement durable, devra mettre un terme à la souffrance de la population.

De son côté, le directeur régional de l’ONEE dans l’Oriental, Noureddine Dahmani, a affirmé que ce grand projet à vocation écologique, permettra de préserver la santé des citoyens, protéger l’environnement et de contribuer au développement socio-économique de la ville.

Grâce aux secteurs de l’eau potable et de l’assainissement liquide, Saïdia dispose désormais d’installations lui permettant d’assurer une gestion intégrée de ses ressources humaines, en vue de garantir la prévention sanitaire et de préserver l’environnement, a indiqué, quant à lui, le directeur de la communication et de la coopération à l’ONEE, Nabil Moslih.

Ce projet s’inscrit dans le cadre du plan national d’assainissement liquide censé couvrir 260 villes à l’horizon 2020 et assurer le traitement de 60% des eaux usées, permettant, ainsi, de faire face à la pollution des ressources hydriques nationales menacées par la pénurie, a-t-il ajouté.

Cette campagne de communication, qui a démarré vendredi et se poursuivra jusqu’au 24 mars, comprend des rencontres avec la population et la société civile afin de les informer du projet et de ses impacts positifs, les inciter au raccordement au réseau d’assainissement liquide, et les inviter à s’impliquer davantage dans la gestion du projet.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *