Settat: Atelier pour l’élaboration du plan stratégique régional de lutte contre le Sida dans la Chaouia-Ouardigha

Settat: Atelier pour l’élaboration du plan stratégique régional de lutte contre le Sida dans la Chaouia-Ouardigha

Un atelier pour l’élaboration du plan stratégique régional de lutte contre le Sida dans la Chaouia-Ouardigha, pour la période 2013-2016, s’est ouvert mardi à Settat.

Lors de cet atelier, initié par la délégation régionale de la Santé, des représentants de départements ministériels et d’ONGs concernés et des cadres des services régionaux de santé publique se pencheront, deux jours durant, sur les mesures à adopter et les objectifs à fixer pour la lutte contre cette maladie au niveau de la Chaouia-Ouardigha et qui constitueront les axes d’un plan stratégique régional.

Intervenant à cette occasion, le délégué régional du ministère de la Santé à Settat a mis en relief l’importance du plan stratégique de lutte contre le Sida dans la région et qui doit s’inspirer de la stratégie nationale, lancée en avril dernier par le Ministère.

Il a invité toutes les parties prenantes au niveau régional à prendre leur part de responsabilité dans la concrétisation des objectifs qui seront tracés dans le cadre de ce plan stratégique régional et contribuer activement à son élaboration, son opérationnalisation et sa mise en oeuvre, afin d’aboutir à une plus grande proximité de l’offre de prévention et de soins.

Par ailleurs, un document distribué à cette occasion relatif à la situation de cette maladie dans la région, fait ressortir un total de 142 personnes atteintes du Sida entre 1988 et 2012.

Selon les provinces, Settat compte 61 cas (42 femmes et 19 hommes), Khouribga 62 cas (39 femmes et 23 hommes), Berrechid 12 cas (5 femmes et 7 hommes) et Benslimane sept cas (5 femmes et 2 hommes).

Parmi les personnes atteintes, deux sont âgées de 15 ans (2 hommes), 17 ont 15 à 24 ans (16 femmes et un homme), 60 ont 25 à 34 ans (39 femmes et 21 hommes), 40 ont 35 à 44 ans (23 femmes et 17 hommes), 12 ont 45 à 54 ans (7 femmes et 5 hommes) et six ont plus de 55 ans (dont 4 femmes et 2 hommes), en plus de cinq (2 femmes et 3 hommes) dont l’âge n’est pas connu.

Ce atelier est organisé en partenariat avec le Programme national de lutte contre le Sida, le comité restreint intersectoriel de lutte contre le Sida, le Programme d’appui du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme et l’ONUSIDA-Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *