Skhirat : Pour un développement global et durable

Le premier forum des associations de Skhirat Témara s’est tenu, mardi 8 juillet, sous le thème «Pour un développement global et durable», avec la participation des représentants de plus de 150 associations locales. Organisée à Skhirat par des associations de la société civile de la région en partenariat avec la préfecture, cette rencontre se propose comme espace de communication de favoriser l’échange d’expertise et d’expériences et promouvoir les valeurs de solidarité entre les acteurs associatifs. Cette rencontre, qui s’inspire de l’esprit et de la philosophie de l’Initiative nationale pour le développement humain, vise à tirer profit des ressources que recèle la société civile en tant que véritable partenaire dans le processus de développement, a affirmé le gouverneur de la préfecture de Skhirat-Témara, Abdelhak Haoudi. «La démarche partenariale est une nécessité impérieuse pour relever le défi du développement en tant qu’enjeu permanent pour l’ensemble des partenaires», a poursuivi M. Haoudi dans une allocution prononcée à cette occasion. Cette rencontre posera, sans nul doute, les jalons d’une nouvelle étape dans l’action associative au plan local, a-t-il ajouté, annonçant la création, dans les années à venir, d’un complexe socioculturel qui devra abriter un espace permanent pour les associations, quelles que soient leurs préoccupations, en vue d’une communication plus efficiente entre elles et les divers partenaires en matière notamment d’élaboration de projets de développement et leur gestion. Pour sa part, le secrétaire général du ministère du Développement social, de la Famille et de la Solidarité, Moulay Ahmed Lamrini, a souligné que l’INDH constitue une occasion pour renforcer le rôle des associations, estimant que le partenariat avec le tissu associatif est un choix stratégique à développer. Le ministère a, depuis sa création, organisé une série de rencontres de concertation couronnées par la mise sur pied d’une stratégie intégrée visant à renforcer le tissu associatif, a-t-il rappelé, soulignant, dans ce contexte, la mise à niveau des associations et la création de réseau associatif dont le nombre a augmenté depuis le lancement de l’INDH en mai 2005.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *