Smara : Plus de 24 millions DH pour lutter contre la désertification

Smara : Plus de 24 millions DH pour lutter contre la désertification

Les efforts de lutte contre la désertification continuent de s’accentuer au niveau des provinces du Sud, en l’occurrence la province de Smara, avec la mise en œuvre de nouveaux projets de 24,47 millions de dirhams par le Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification pour la période 2012-2015.
Initié dans le cadre des efforts pour la lutte contre la désertification et la régénération de la plantation autochtone et le renforcement du caractère écotouristique de la région et ses choix de développement durable, ce projet a pour but la protection de la ville de Smara contre les vents de sable, la lutte contre l’ensablement, la protection de ses infrastructures et la création d’espaces récréatifs pour la population urbaine. Il prévoit, entre autres, la production de plants forestiers (780.000), l’aménagement d’une ceinture verte au nord-ouest de la ville de Smara et la lutte contre l’ensablement sur 150 hectares. Il s’agit aussi de l’implantation de cette superficie en arbres et son équipement en système d’irrigation goutte-à-goutte, ainsi que sa réhabilitation à travers la construction d’une clôture et d’un circuit sportif et l’aménagement d’un espace pour enfants.
Ce chantier s’inscrit dans le cadre du programme d’action nationale pour la lutte contre ce phénomène, avec pour objectifs de protéger la ville de l’ensablement, de créer des espaces verts et de favoriser une meilleure gestion des formations forestières locales. Il prévoit également la promotion des activités génératrices de revenus à travers des projets intégrés et les mesures d’accompagnement couvrant la communication, la sensibilisation, le suivi et l’évaluation des actions mises en œuvre.
Cependant plusieurs facteurs favorisent le déclenchement et l’accentuation de la désertification au niveau du sud du Royaume et qui résident dans la vulnérabilité des écosystèmes et la fragilité des sols en raison de l’érosion, l’aridité du climat et la succession des cycles de sécheresse. Les efforts de lutte contre la désertification dans cette région se sont orientés notamment vers l’adoption d’une approche territoriale intégrée pour le développement des écosystèmes et la préservation des ressources naturelles à travers la mise en place de divers programmes portant sur la lutte contre l’ensablement, la création de ceintures et d’espace verts, la régénération des espèces autochtones, l’amélioration sylvo-pastorale, la production de plants, outre la réhabilitation de la faune saharienne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *