Smara : Première rencontre du samaâ et madih hassani

Smara : Première rencontre du samaâ et madih hassani

Cette rencontre a été initiée par l’Association de Smara pour le patrimoine et la musique hassanie en coordination avec la province de Smara. Les passionnés et les disciples de l’art du samaâ et du madih hassani étaient bel et bien au rendez-vous, trois jours durant, avec des spectacles donnés par des maîtres sahraouis confirmés de ce genre artistique ancestral et par de jeunes mounchidines.Initiée à l’occasion du mois sacré de Ramadan, cette rencontre annuelle, marquée par un programme riche et varié, a acquis ses lettres de noblesse. Ainsi, elle entend devenir, au fil des années, un rendez-vous incontournable pour les fans de cet art millénaire qui contribuent à purifier les âmes en se référant notamment aux valeurs morales, à la sagesse et à la bonne conduite du Prophète Sidna Mohammed, prière et salut sur Lui. Pour les organisateurs, l’objectif de cette manifestation culturelle et religieuse est de perpétuer cette tradition et de contribuer à la préservation du patrimoine marocain authentique, en général, et l’art du madih et du samaâ (panégyrique et psalmodie) en particulier. Elle ambitionne également de promouvoir le rayonnement de cet art et de favoriser sa transmission aux jeunes générations pour prendre la relève, ainsi que la consécration de la signification profonde de la philosophie du développement humain. Outre des récitals du samaâ et du madih, le programme de cette rencontre a été marqué par une cérémonie religieuse dans la Grande mosquée de la ville. Un hommage particulier a été rendu durant cette rencontre au grand poète hassani Mohamed Abdelmajid. Le choix de la ville de Smara pour abriter cette rencontre, première en son genre dans les provinces du Sud du Royaume, n’est pas dû au hasard. Cette merveille se distingue par la richesse de son patrimoine historique et archéologique, représenté par de nombreuses constructions et sites historiques. Certains de ces derniers remontaient à la préhistoire comme le site des gravures rupestres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *