Souss-Massa et l Hérault : De nouveaux axes de coopération pour 2012-2014

Souss-Massa et l Hérault : De nouveaux axes de coopération pour 2012-2014

La région du SMD renforce sa coopération avec la région de l’Hérault. En effet, un plan d’action 2012-2014 vient d’être signé entre les deux partenaires, poursuivant ainsi une longue coopération qui a commencé en 2003. Le plan 2012-2014 portera sur quatre domaines, à savoir le social et l’éducation, le développement économique et touristique, la santé et l’accès aux soins ainsi que dans le domaine d’appui aux porteurs de projets locaux en adéquation avec les politiques de la coopération décentralisée. Le volet économique est ainsi présent avec force dans cette coopération. Soulignons dans ce cadre que l’un des points de cette coopération est centré sur l’aide à la création à l’entreprise dans les deux régions. Ainsi, et après plusieurs réunions entre les plates-formes d’initiative locale, les représentants de ces structures ont convenu de l’importance de faciliter le développement et la création d’entreprises sur chaque territoire en impulsant le développement de SMD Initiative et du GIE Hérault initiatives en partenariat avec le conseil régional de l’Hérault. Ceci étant, ce projet devrait à terme permettre l’amélioration mutuelle des procédures pour plus d’efficacité et in fine plus de créations d’entreprises et d’emplois. Il permettra également de valoriser des attributions des prêts d’honneur et d’accompagner des porteurs de projets sur chaque territoire. L’un des piliers majeurs de l’économie régionale fait également objet de coopération entre les deux régions. En effet, les deux régions focaliseront leur coopération sur l’appui méthodologique pour la mise en réseau et la commercialisation des structures d’accueil et d’hébergement sur le territoire du SMD. Les actions de coopération dans ce domaine se pencheront sur l’accompagnement et le monitorat à la consolidation de la capacité institutionnelle du conseil régional du SMD et du RDTR (Réseau de développement du tourisme rural). L’accompagnement et la formation des propriétaires de gîtes et chambres d’hôtes du RDTR (70 personnes) et de leurs équipes est également sur la liste de coopération dans ce domaine. Soulignons dans le même cadre la qualification de l’offre d’hébergement avec l’appui à la création d’une charte de qualité.
Par ailleurs, l’un des points cardinaux de cette coopération est la solidarité et l’entraide. Notons dans ce cadre que le but assigné à la coopération dans ce volet est de renforcer, en 2012-2013, les moyens techniques des collectivités locales des associations, des établissements de santé et publics par la fourniture d’équipements médico-sociaux, par la mise à disposition de matériel pédagogique, informatique et de travaux publics. Ainsi, la liste des bénéficiaires finaux et les demandes de matériels seront conjointement arrêtées par les représentants des deux collectivités. Par ailleurs, la sensibilisation et la formation sur l’acridologie pour la protection des plaines agricoles de la vallée du Souss. La gestion intégrée des ravageurs implique certainement un usage modéré et raisonné des pesticides. Une donne qui appelle à la nécessité d’améliorer la technicité des utilisateurs pour permettre une meilleure utilisation des pesticides tout en assurant une efficacité maximale et en minimisant le risque pour l’environnement et les utilisateurs. Ainsi, l’objectif annoté est de compléter la formation des ingénieurs agronomes inscrits au 3ème Cycle acridologie de l’IAV Hassan II, essentiellement des cadres des pays du Sahel dans le domaine de la lutte anti-acridienne et tout spécialement de la lutte préventive contre le risque d’invasion du criquet pèlerin.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *