Tadla-Azilal : des projets d’investissement au service du développement

Tadla-Azilal : des projets d’investissement au service du développement

Le premier semestre de l’année 2010 a été marqué par une très importante hausse de la majorité des indicateurs statiques du CRI de Tadla-Azilal notamment les montants d’investissements des projets validés par les commissions régionales chargées de l’investissement, qui ont atteint 973 MDH, selon le rapport d’activités du CRI en 2009 et au 1er semestre de 2010. Ainsi, le nombre de certificats négatifs (CN) délivrés par le CRI a connu une augmentation de + 8,16% en passant de 613 CN délivrés au premier semestre de 2009, à 663 CN délivrés pendant la même période de l’année 2010. Le nombre d’entreprises créées par l’intermédiaire du CRI a, pour sa part, évolué de près de +4% avec 495 entreprises créées au premier semestre de l’année 2010, mobilisant un montant total des capitaux de 55 MDH et créant 1082 emplois. Pour rappel, le nombre d’entreprises créées était de 771, en 2009, avec une évolution de +7,23% par rapport à 2008. Le nombre d’emplois générés, en 2009, était de 1617 postes, avec une évolution de +9,40% par rapport à 2008. Concernant le programme Moukawalati au titre de l’année 2009, le nombre d’inscrits a atteint 547 et le nombre de projets sélectionnés a atteint 107. Cependant, le nombre d’entreprises qui ont vu le jour était de 15. S’agissant du Guichet d’aide aux investisseurs, le nombre de projets d’investissement validés au premier semestre 2010 (91 projets) a connu une importante augmentation (+ 105%), par rapport à la même période de 2009. Ces projets mobiliseront un montant global de capitaux de 973 MDH, soit une évolution de +18% et permettront la création de 9834 emplois, soit une évolution de +785%. L’analyse sectorielle des résultats fait ressortir la prédominance du secteur industriel (industrie agroalimentaire) avec 22,45% du montant global des investissements, suivi des secteurs de l’énergie et des mines (21,23% des montants investis), et du secteur des services (18,19%). Et pour encourager les MRE à investir dans la région de Tadla- Azilal, le CRI a, par ailleurs, organisé une visite d’échange en Italie du 14 au 24 mai 2010. Lors de cette visite, des rencontres ont été tenues, entre autres, avec des acteurs publics italiens, des Marocains résidant en Italie et des associations marocaines œuvrant dans le domaine de la migration afin de débattre des modalités d’implication des MRE dans le développement socio-économique de la région. En outre, un cycle de formation a été organisé par le CRI de Tadla- Azilal et l’ONG italienne M’Lall du 12 au 24 avril 2010 au profit des MRE désireux de monter des projets d’investissements dans la région (12 bénéficiaires). Cette formation s’assigne pour objectifs d’améliorer les capacités managériales des MRE à travers des modules relatifs à la création et à la gestion des entreprises, notamment l’étude des projets, le financement, les aspects juridiques et réglementaires, la comptabilité et fiscalité. Et dans le cadre de la planification régionale, le CRI a participé à l’établissement des différents plans régionaux et communaux de développement. Et en tant qu’animateur du pôle «Economie et investissement» dans la région de Tadla Azilal, le CRI a toujours œuvré pour la proposition et la concrétisation des projets et des actions nécessaires pour le développement de l’économie et la promotion des investissements dans les secteurs clés de la région.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *