Tadla-Azilal : le nouveau code de la route en débat

Tadla-Azilal : le nouveau code de la route en débat

Sous la présidence de Mohamed Dardouri, wali de Tadla-Azilal et gouverneur de la province de Beni Mellal, le Comité régional de la prévention routière de la région Tadla-Azilal a organisé, mercredi 17 février, au siège de la wilaya à Beni Mellal, une journée d’étude autour de la sécurité routière à Tadla-Azilal et du nouveau code de la route. A cette occasion, il a déclaré: «Les accidents de la route ne cessent de faire tâche d’huile sur le plan national et régional. Cette journée s’assigne pour objectifs de sensibiliser les gens aux dangers de la route. ». Pour sa part, Abdou Rabi Nabi Mohtaram, premier président près la Cour d’appel, a indiqué que «Notre devoir est d’organiser des campagnes de sensibilisation dans le dessein de lutter contre ce fléau. Un accident de la route est un crime horrible qui doit être puni sévèrement si on veut que le code de la route soit respecté». Concernant les causes des accidents de la route, Mohamed Marzougui, procureur général près la Cour d’appel de Beni Mellal, a souligné que «A Tadla-Azilal, en 2009, le nombre des accidents de la circulation a atteint 3037, avec 218 tués. La première responsabilité incombe au conducteur quel que soit l’état de la route et celui du véhicule». Par ailleurs, Azhari Abdelbaki, directeur régional du ministère de l’Equipement et du Transport, a présenté un exposé sur le réseau routier et son état dans la région, sur le nombre des accidents enregistrés à Tadla-Azilal en 2008 et 2009, et sur le nouveau code la route.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *