Tadla-Azilal : Les TIC au service d’un enseignement de qualité

Tadla-Azilal : Les TIC au service d’un enseignement de qualité

«L’introduction des nouvelles technologies d’information et de communication au sein des établissements scolaires est une étape décisive dans la réalisation des objectifs de la Charte de l’éducation et de formation. Adoptée par le gouvernement en mars 2005, l’introduction des TIC dans l’enseignement s’assigne pour objectifs la concrétisation d’une meilleure implication des cadres administratifs, pédagogiques et des apprenants. A Tadla-Azilal, toutes les dispositions ont été prises dans le but de réaliser le programme “Génie“», a déclaré Ahmed Benzzi, directeur de l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de Tadla-Azilal.
Le budget global de formation, au titre de l’année 2009-2010, alloué au programme “Génie“ 2 s’estime à 2.351.352 DH. De surcroît, et au niveau du bilan des formations 2009, à Tadla-Azilal, l’AREF table sur la formation de 3.196 cadres administratifs et pédagogiques (228 facilitateurs, 2.623 enseignants, au niveau des établissements scolaires, 40 stagiaires du Centre de formation d’instituteurs (CFI), 168 directeurs et 137 inspecteurs). Concernant les sessions et les dates de formation, celles des directeurs débuteront du 19 octobre et se termineront le 26 décembre 2009, à raison de six jours de formation par groupe. 240 directeurs, qui seront formés par 24 encadrants, bénéficieront de ces stages de formation dans le cadre du programme “Génie“. Pour les inspecteurs, les programmes de formation commenceront le 2 novembre et finiront le 20 novembre 2009. 114 inspecteurs bénéficieront de ces stages de formation au Centre de formation d’instituteurs et d’institutrices et au collège Al Qods à Beni Mellal. L’étude de la première phase du programme “Génie“ a démontré l’existence de certains problèmes qui ont fait l’objet d’un traitement adéquat lors de la confection de la nouvelle feuille de route portant sur la seconde étape du programme “Génie“. Les nouvelles dispositions prises ont mis l’accent sur le renforcement des infrastructures, la formation, le développement des ressources pédagogiques et la gouvernance.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *