Tadla-Azilal : Lutter contre l’analphabétisme

Tadla-Azilal : Lutter contre l’analphabétisme

«Nous sommes tenus de travailler en concertation dans le dessein d’éradiquer le fléau de l’analphabétisme qui sévit dans notre société. Il faut que nous soyons tous convaincus des objectifs de cette noble opération et que nous ayions le sens de la responsabilité pour réaliser les résultats escomptés. Notre devoir est d’organiser des formations et des campagnes de sensibilisation à travers la région de Tadla-Azilal. Nous avons mobilisé un grand nombre d’encadrants qui ont suivi des formations. Nous avons, cette année, décidé, en plus de la lutte contre l’analphabétisme, de doter les bénéficiaires de compétences dans divers domaines comme l’éducation des enfants, la lutte contre les IST. Notre formation a pour but de former un citoyen conscient de ses responsabilités», a déclaré Mansour Hirt, délégué du ministère des Habous et des Affaires islamiques à Beni Mellal. Afin de lutter contre l’analphabétisme dans la région de Tadla-Azilal, la délégation du ministère des Habous et des Affaires islamiques de Beni Mellal organise des sessions de formation et des campagnes de sensibilisation qui s’assignent pour objectifs de lutter contre ce fléau social qui fait tache d’huile dans notre société.
L’opération, qui se poursuit jusqu’à la fin de juin 2010, mobilisera plus de 600 encadrants dans la région de Tadla-Azilal. Le nombre des bénéficiaires, qui avait atteint, l’an dernier, 20.400 (plus de 10.215 en milieu rural), a dépassé 21.000 en 2009-2010. Plus de 600 mosquées seront réservées à ces formations. Ainsi, celles-ci porteront, entre autres, sur l’acquisition de compétences, l’écriture, la lecture et la lecture du Coran… Elles seront dispensées du lundi au vendredi. «J’ai déjà participé à cette initiative louable organisée par la délégation du ministère des Habous et des affaires islamiques de Beni Mellal. Avant, je ne savais ni lire ni écrire. Maintenant, j’arrive à lire les lettres, les pancartes… et surtout, je fais correctement ma prière car je suis arrivée à bien lire et à apprendre des versets du Coran», a affirmé une femme âgée d’environ 55 ans.
L’inscription des bénéficiaires a débuté le premier septembre 2009 et la formation a commencé à partir du 1er octobre 2009 dans la région Tadla-Azilal. Et pour inciter et encourager les gens à participer à cette noble formation gratuite, des manuels et des fournitures scolaires ainsi que des cartables ont été distribués aux participants à cette formation. De surcroît, des campagnes de sensibilisation ont été organisées par la délégation du ministère des Habous et des Affaires islamiques de Beni Mellal pour inviter le plus grand nombre de gens à regagner les mosquées, dans le cadre de cette opération. Notons que l’année dernière, le programme de la lutte contre l’analphabétisme a été dispensé par plus de 600 encadrants (dont plus de 400 femmes ) au niveau de plus de 600 mosquées, dont plus de 300 en milieu rural.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *