Tadla-Azilal : Plus de 1,5 milliard DH investis dans le Perg

Une enveloppe budgétaire de plus de 1,5 milliard de dirhams a été mobilisée par l’Office national de l’électricité (ONE) dans la région de Tadla-Azilal, dans le cadre du Programme d’électrification rurale global (PERG), lancé en 1996. L’électrification rurale a nécessité des investissements de l’ordre de 966 millions dans la province d’Azilal et 568 millions à Beni Mellal, précise l’ONE dans un communiqué transmis à la MAP. A travers ces montants, le taux d’électrification est passé de 25% à fin 1996 à 82 % à fin 2007 à Azilal qui compte près plus de 494.000 foyers. L’année 2008 sera également marquée par le lancement d’un projet d’électrification de 195 villages répartis sur 25 communes comprenant près de 68.600 habitants. «Ce projet permettra d’atteindre un taux de 99% à la fin du programme», souligne l’ONE. Quant à l’électrification par kits solaires, elle a touché 31 villages (plus de 1800 foyers) contribuant à hauteur de 3 % dans l’électrification de cette province. A Beni Mellal, l’ONE affirme avoir investi un montant de 568 millions de dhs, ce qui a permis de porter le taux d’électrification de 45 % à fin 1996 à 94 % à fin 2007 pour atteindre 99 % à la fin de l’année en cours. Par ailleurs, 119 villages ont bénéficié de l’énergie solaire soit une contribution de 2 % dans l’électrification de cette province de 1.060.716 habitants. Après ces réalisations, souligne le communiqué, «l’Office peut se targuer d’avoir tenu le pari ambitieux de généraliser l’accès à l’électrification à l’horizon 2008». Au niveau national, le nombre de villages, qui ont bénéficié du PERG, s’est élevé, à fin octobre dernier, à 31.179, dont 3.057 villages équipés en énergie solaire, selon des statistiques de l’ONE. Ces réalisations, qui ont profité à plus de 1,7 million de foyers ont nécessité la construction de plus de 120.000 km de lignes et environ 17.000 postes de transformation. Le PERG sera achevé courant 2008 avec un taux d’électrification rurale avoisinant 98 %, avait déclaré récemment le directeur général de l’ONE, Younes Maâmar, indiquant qu’à la veille de l’achèvement de ce programme, l’ONE lance un plan de valorisation de l’électrification rurale (VER), qui tirera avantage des infrastructures construites et de l’expérience acquise dans le cadre du PERG.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *