Tadla-Azilal : Pour une meilleure gestion de l’horaire scolaire en milieu rural

Tadla-Azilal : Pour une meilleure gestion de l’horaire scolaire en milieu rural

«Dans le cadre de l’application de la circulaire N° 122, du 31 août 2009, portant sur la gestion de l’horaire au primaire dans le monde rural et qui a provoqué un certain mécontentement chez les enseignants du primaire, nous continuerons d’adopter l’horaire continu dans la région Tadla-Azilal. La circulaire N°122 prend en considération les spécificités de chaque région du Maroc. Les enseignants et les élèves doivent travailler dans des conditions favorables qui leur permettront de mener à bien la responsabilité pédagogique qui leur incombe. Le plan d’urgence de l’éducation et de la formation a donné une importance primordiale au monde rural», a déclaré Ahmed Benzi, directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Tadla-Azilal. De l’avis du directeur de l’AREF, la circulaire précitée n’a pas été bien comprise, à défaut de communication, par le corps enseignant dans le monde rural dans la mesure où le ministère de tutelle affirme qu’il s’agit d’une circulaire qui constitue un cadre méthodologique respectant les références réglementaires et législatives en vigueur. Et dans le but de concrétiser les objectifs du plan d’urgence d’éducation et de formation dans la région Tadla-Azilal, des programmes et des projets ambitieux sont réalisés ou en cours de réalisation à Tadla-Azilal. Au niveau de la construction d’écoles communautaires, dans les régions montagneuses de Tadla-Azilal, six écoles seront construites d’ici l’an 2012. Et dans le cadre d’un accord de partenariat signé entre le conseil provincial et l’AREF, un budget global de 3 millions DH sera alloué à l’achat d’équipements et à l’assainissement dans les établissements scolaires, dans les provinces de Beni Mellal et d’Azilal, surtout dans les régions où la neige et le froid glacial constituent les principales causes de l’abandon scolaire.
Dans la province d’Azilal, connue pour ses régions montagneuses, plusieurs nouvelles dispositions sont prises au niveau de la réhabilitation des établissements scolaires, dans le cadre d’un accord de partenariat entre l’AREF et le secrétariat d’Etat chargé de l’Environnement. Au niveau de Tadla-Azilal, un budget de 500 millions de centimes est alloué par le ministère de tutelle pour désenclaver la région qui manque d’infrastructures routières et de moyens de transport.
Et pour inciter les élèves à regagner les bancs de l’école, 480 bicyclettes seront distribuées aux élèves les plus démunis. Sur le plan des ressources humaines, la région Tadla-Azilal va bénéficier du recrutement de 400 professeurs au primaire, de 95 au collégial et de 135 professeurs au niveau du qualifiant. De surcroît, et dans le cadre de la réalisation du plan d’urgence de l’éducation et de la formation, un budget de 47 milliards de centimes est alloué par l’AREF, au titre de l’année budgétaire de 2009, afin de concrétiser tous les projets et programmes qui s’assignent pour objectifs de lutter contre la déperdition scolaire surtout en milieu rural.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *