Tadla-Azilal : Session ordinaire du conseil régional

Le conseil régional de Tadla-Azilal a organisé une réunion dans le cadre de sa session ordinaire du 29 mai dernier au siège de la wilaya à Beni Mellal. A l’ouverture de cette rencontre, le président du conseil, Salah Hamzaoui, a d’abord mis l’accent sur la visite royale qui a été à l’origine de l’inauguration de plusieurs projets économiques dans la région. Ensuite, il a mis en exergue les différentes activités du conseil avant la tenue de cette réunion comme l’accord de partenariat signé entre le conseil et l’ONDA au sujet de l’extension de l’aérodrome de Beni Mellal et dans lequel la part du financement du conseil est de 46 MDH, la participation du conseil à la 3ème édition du SIAM à Meknès en avril, la création du Conseil régional pour le développement des sports, etc. Les participants à cette réunion ont demandé à ce que des journées de sensibilisation, dans le domaine touristique, soient organisées en collaboration avec le Conseil régional de tourisme (CRT). L’objectif étant de faire connaître les potentialités touristiques de la région de Tadla-Azilal et de chercher des solutions aux problèmes qui entravent le développement du tourisme dans la région. D’ailleurs, la province d’Azilal recèle un patrimoine historique et d’autres sites touristiques auxquels il faudra donner plus d’importance. D’autres secteurs ont fait l’objet de débats comme celui de l’enseignement, l’habitat, l’artisanat qui traverse des moments de crise, le domaine de la santé dans la mesure où il a été constaté que la tuberculose ces dernières années, commence à faire tâche d’huile et le service d’hémodialyse où le nombre de malades ne cesse de s’accroître. Néanmoins, tous se sont félicités pour la participation réussie de la région Tadla-Azilal au SIAM de Meknès. Le wali de Tadla-Azilal, Mohamed Dardouri, a mis en relief la nécessité de renforcer les efforts afin que la région soit à la hauteur des aspirations de SM le Roi Mohammed VI. 
D’autres points essentiels ont été évoqués par M. Dardouri comme la réalisation du projet de l’extension de l’aérodrome à Beni Mellal et celui de l’autoroute reliant Beni Mellal à Casablanca et dont les travaux prendront fin vers 2011 ou 2012. Il a ajouté que ces projets seront réalisés dans un futur très proche. Mohamed Dardouri a ensuite tiré la sonnette d’alarme sur le problème de l’eau et a demandé à ce que cette ressource précieuse soit économisée. Enfin, les questions orales ont porté sur le problème de l’électricité à Afourer (province d’Azilal), la betterave à sucre et le problème de la proclamation tardive des résultats du mouvement des enseignants.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *