Tadla-Azilal : une formation pour les conseillères de commune

Tadla-Azilal : une formation pour les conseillères
de commune

L’UAF (Union de l’action pour la femme) et le Réseau femmes pour femmes ont organisé, dimanche 24 janvier, à la Chambre de commerce, d’industrie et de services à Beni Mellal, une session de formation au profit des conseillères communales de Tadla-Azilal. Pour Ramz El Alami, coordinatrice du Réseau femmes pour femmes, «les objectifs que s’assigne le Réseau femmes pour femmes est d’abord la sensibilisation des femmes dans les domaines politique, social et régional, car chaque région dispose de ses propres spécificités. C’est la deuxième fois que nous organisons une formation à Beni Mellal. La première formation a eu lieu avant les élections communales. Celle d’aujourd’hui a pour but de mettre les conseillères communales de Tadla-Azilal au courant de nouvelles dispositions prises dans le domaine de la gestion de la chose publique». Concernant le rôle primordial de ce genre de rencontres, Ramz El Alami a ajouté que «cette formation permet à toutes les conseillères communales de se rencontrer et d’échanger leurs expériences. Plus de 100 conseillères devraient assister à cette formation à Beni Mellal». Lors de cette rencontre, les intervenants ont abordé la Charte communale, la gouvernance locale et la création de projets de développement local. Pour sa part, Khalid Sabri, professeur universitaire à la Faculté de Droit de Rabat, a mis l’accent sur le rôle essentiel que joue la femme dans le développement de la société, sur la charte communale et sur les objectifs de ce genre de formation au profit des conseillères communales. En outre, les travaux des ateliers ont mis en exergue la planification stratégique partenariale, la création de projets de développement local et les nouveautés de la charte communale.
Pour Ahmed Chada, président du Conseil municipal de la ville de Beni Mellal, «cette formation consolide les relations entre toutes les femmes. Les élections communales précédentes ont confirmé que la femme joue un rôle prépondérant dans le changement positif de la société. Nous sommes tenus d’aider la femme à aller de l’avant. Que les associations donnent de l’importance à la formation de la femme qui est devenue le pilier de tout développement. Je rends un grand hommage à cette femme qui milite pour le développement de son pays». L’objectif de ces conseillères de commune est d’assumer pleinement et avec succès la responsabilité qui leur incombe dans la gestion de la chose publique.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *