Tan-Tan : Le patrimoine culturel immatériel en fête

Plusieurs exposants dans les tentes thématiques de la 5ème édition du Moussem annuel de Tan-Tan, organisée sous le thème «Le patrimoine culturel immatériel au service du tourisme durable», ont choisi le patrimoine immatériel cognitif comme sujet de leur participation, en supplément des expositions à vocation commerciale et folklorique. 
Aux abords de la place baptisée «Paix et tolérance», les organisateurs ont dressé des centaines de tentes, agencées harmonieusement, et dont ils ont meublé les espaces de produits typiques de la région, mais les plus aguichantes étaient celles qui exposaient des œuvres immatérielles de valeur, rejoignant le thème du Moussem : «Le patrimoine culturel immatériel au service du tourisme». Les visiteurs étaient davantage attirés par une tente aux apparences anodines mais qui exposait soigneusement 17 vieux livres jalousement protégés derrière une paroi en verre. Il s’agit du lot restant de la collection de la bibliothèque Ahl Hazim dont le siège était situé dans la région d’Akhzam, près de mont Ouarkziz dans le sud-est du Maroc. Ces livres, sauvés de la perdition, traitent les sciences religieuses, de l’exégèse du Saint Coran, des sciences de la langue arabe, de l’astronomie et d’autres sujets qui préoccupaient les hommes férus de sciences durant les deux siècles écoulés. Les membres de Ahl Ba Hazim sont une fraction des populations de Chenguit qui ont émigré au nord, il y a 200 ans. S’étant fixés dans la région sud du Royaume, ces populations ont constamment manifesté leur allégeance aux sultans alaouites, a déclaré à la MAP,  Ba Hazim Chraya, qui supervise l’exposition sur le thème de «L’éducation traditionnelle au sein du Moussem». 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *