Tanger a abrité le Forum d’affaires maroco-roumain : Renforcer la coopération entre les deux pays

Tanger a abrité le Forum d’affaires maroco-roumain : Renforcer la coopération entre les deux pays

Présidés par l’ambassadeur de Roumanie au Maroc, Simona Foan, les travaux du Forum d’affaires maroco-roumain se sont déroulés, jeudi dernier à Tanger, en présence d’une importante délégation économique roumaine, composée, entre autres, des représentants des sociétés d’équipementiers automobiles, qui sont des fournisseurs du Groupe Renault et intéressées par des partenariats avec des sociétés marocaines. «Ce forum a pour objectif principal de renforcer les relations économiques et les investissements entre le Maroc et la Roumanie», indique le président de la CCISTBMR, Zouhaïr Magour. Les travaux de cette manifestation se sont distingués par l’inauguration officielle de la CCISTBMR et la présentation des membres de son nouveau bureau. Selon les responsables de cette Chambre, celle-ci «a pour but de promouvoir, faciliter et protéger le commerce, l’industrie, le tourisme et l’investissement des capitaux financiers ainsi que les relations commerciales et l’échange de technologie et d’expertise entre le Maroc et la Roumanie». Intervenant à cette occasion, Mme Foan affirme que le Maroc et la Roumanie sont liés par des relations traditionnelles et fortes, qui ont connu dernièrement un développement constant. «Le Maroc constitue, grâce à sa situation géostratégique ainsi qu’à la dynamique et la stabilité de son économie, la première destination des exportations et des investissements roumains en Afrique», précise Mme Foan. Par ailleurs, l’inauguration de la CCISTBMR a été suivie par des réunions B to B entre les entrepreneurs marocains et romains. La mission économique roumaine cherchait ainsi à «identifier les opportunités d’affaires et d’investissements en Roumanie et au Maroc, spécialement à Tanger et à la région du Nord», souligne Remus Radulescu, responsable du bureau commercial à Tanger. Outre les équipementiers automobiles, la mission économique roumaine a été composée aussi des représentants du secteur du BTP, qui «désirent présenter des projets de construction d’habitations bioclimatiques et souhaitent établir des partenariats avec leurs homologues marocains afin de produire les kits dans le nord du Maroc», ajoute M. Radulescu. Les représentants de cette délégation économique roumaine ont exprimé leur souhait commun d’ouvrir des filiales pour réaliser une partie de leur production au nord du Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *