Tanger : Amendis inaugure le réservoir hydraulique Mesnana

Tanger : Amendis inaugure le réservoir hydraulique Mesnana

La société délégataire de distribution d’eau potable, d’électricité et d’assainissement de Tanger, Amendis, affirme son engagement dans le programme des branchements sociaux lancé en 2006. Ce programme vient d’être renforcé par la mise en œuvre du nouveau réservoir hydraulique Mesnana. L’inauguration de cet ouvrage hydraulique a eu lieu mercredi 14 mai en présence du directeur d’exploitation d’Amendis, Benoît Destremeau, du président du conseil de la ville, Dahman Derham  ainsi que les représentants des autorités locales et élus.
Le nouveau réservoir hydraulique Mesnana s’inscrit dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH). Il s’agit d’un accord cadre relatif au programme de branchements sociaux signé le 19 janvier 2006. Et la réalisation de cette infrastructure hydraulique a nécessité une enveloppe de 8 millions DH, soit près de la moitié de l’enveloppe globale (16, 6 millions DH) consacrée au financement des  projets de raccordement des quartiers non équipés. Elle permet d’assurer l’alimentation en eau potable des quartiers de Mesnana, Branès et Rahrah. «Ce réservoir accompagne d’autres investissements réalisés dans cette zone et dont la majorité des équipements sont financés  grâce au programme de l’INDH », a souligné le directeur de l’exploitation d’Amendis, Benoît Destremau. Cette nouvelle infrastructure hydraulique, qui est un réservoir semi-enterré de forme rectangulaire est d’une capacité actuelle de 3000 m3 et extensible à 6000 m3. Elle permet à 31 500 personnes des milieux défavorisés d’accéder aux services d’alimentation  en eau potable.
Notons que pour une enveloppe de 1,042 milliard DH, Amendis est engagée, à travers son programme de branchements sociaux, à l’alimentation de quelque 45 000 ménages répartis dans 137 quartiers et douars.
Outre la mise en place du nouveau réservoir hydraulique Mesnana, plusieurs projets sous- jacents sont programmés dans ce cadre et dont la valeur est estimée à plus de 16, 6 millions DH. Il s’agit notamment de la réalisation de la conduite de refoulement liant le quartier Branès à celui de Mesnana ainsi que la réalisation de la station de pompage Branès qui est destinée au refoulement de l’eau du réservoir Branès vers le réservoir Mesnana. La mise en place de l’ossature principale de distribution pour les deux zones haute et basse du quartier Mesnana. Il s’agit également de la création d’une station de suppression  destinée à refouler l’eau du réservoir Mesnana vers la zone haute du quartier Mesnana.
Rappelons que la première convention INDH intégrant le développement de l’alimentation en eau et l’assainissement des populations d’un quartier a été signée en septembre 2005 à l’occasion de la visite royale dans la ville de M’Diq entre les autorités locales et les autres services publics.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *