Tanger : Commémoration du 3ème anniversaire de l’INDH

Tanger : Commémoration du 3ème anniversaire de l’INDH

Présidée par la ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité, Nouzha Skalli, cette rencontre a été organisée pour célébrer le 3ème anniversaire de l’INDH lancée le 18 mai 2005 par SM le Roi Mohammed VI. «En plus de la présentation du bilan de l’INDH, cette année sera aussi l’occasion pour tracer les perspectives d’avenir», a souligné Mme Skalli.
Considérée comme un chantier royal, l’INDH a pu franchir, selon Mme Skalli, de grandes étapes. Quelque 12000 projets ont été recensés jusqu’à 2007 «et dont vont bénéficier trois millions de Marocains. Ces importants résultats ont été réalisés grâce à une enveloppe budgétaire de l’ordre de 6,6 milliards DH dont 3,9 milliards DH ont été assurés par l’INDH», a- t- elle affirmé.
Ce changement qualitatif, a poursuivi Mme Skalli, a été réalisé également grâce au nouveau mode de gouvernance, de mise en œuvre de nouvelles politiques publiques ainsi qu’une concertation entre tous les acteurs. «Les comités tripartites créés au niveau local et constitués par les élus locaux, les représentants des secteurs gouvernementaux et la société civile permettent d’avoir une approche participative pour déterminer les priorités et les facilités pour la réalisation des projets en procédant à la simplification des procédures administratives», a- t-elle assuré.
Concernant le programme de l’INDH au titre de 2008, la coordinatrice nationale adjointe de l’INDH, Nadira El Guermai, a précisé que plus de 5200 projets ont été programmés pour être répartis dans les zones ciblées par l’INDH. «Le milieu rural a bénéficié de plus de 4900 projets nécessitant une enveloppe budgétaire de plus de 2,7 milliards DH, soit 82,5% du montant global destiné au financement de l’ensemble des projets programmés au cours de l’année 2008 et dans le cadre de l’INDH. Le milieu urbain ne bénéficiera que de 267 projets dont le financement est estimé à près de 570 millions DH ne représentant ainsi qu’une part de 17,5%», a- t- elle expliqué.
Cette responsable a mis l’accent entre autres sur l’importance de la communication de proximité par des émissions télévisées et rencontres avec la presse nationale et internationale. Elle a également cité d’autres points constituant le plan d’action de l’INDH dont la mise en œuvre des plans provinciaux de formation et de renforcement des capacités et la poursuite de la mise en œuvre des projets programmés en accélérant le rythme de leur réalisation.
Quant au financement du programme de l’INDH, «10 milliards DH ont été destinés pour le financement des projets programmés pour la première tranche 2006- 2010. Ce financement provient à 60% du budget de l’Etat, 20% des collectivités locales et 20% restant ont été constitués sous forme de dons dans le cadre des programmes de la coopération internationale», a indiqué le directeur du budget au ministère de l’Economie et des Finances, Abdellatif Bennani. Grâce entre autres aux rapports d’Audit réalisés conjointement par l’Inspection générale des finances (IGF) et (IGAT), «il existe une importante transparence dans l’exécution des opérations de l’INDH. Cela permettra d’améliorer aussi la mobilisation de financement extérieur en faveur de ce programme».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *