Tanger : Couverture sociale : Le Maroc et la France renforcent leur coopération

Tanger : Couverture sociale : Le Maroc et la France renforcent leur coopération

Organisée par la Direction régionale de la CNSS de Tanger, la cérémonie d’ouverture des travaux de ces journées d’information s’est déroulée, lundi 9 octobre, en présence du directeur général de la CNSS, Saïd Ahmidouch, ainsi que de plusieurs représentants des organismes de sécurité sociale français, présidés par le directeur de la Caisse nationale d’assurance vieillesse CNAV en France, Patrick Hermange.
Ces journées d’informations et de communication sont le résultat d’un accord de coopération administrative signé le 28 juin 2004 entre la CNAV, la CNSS et la Caisse régionale d’assurance maladie du Sud-Est CRAM-SE. Elles ciblent les habitants de la région du Nord âgés de 55 à 59 ans ayant exercé une activité salariale en France. «L’objet de cette rencontre est de leur apporter une série d’informations et des réponses à leurs questions concernant leurs droits en matière de retraite», a expliqué M. Hermange avant de poursuivre que «ces rencontres nous permettent de vérifier -grâce à des bases des données informatiques et à travers une communication directe et automatique avec ces personnes- si leurs droits sont bien enregistrés».
«Si ce n’est pas le cas, a fait remarquer M. Hermange, nous sommes engagés à les aider à reconstituer leurs droits en se basant sur quelques données fournies par les personnes concernées comme par exemple l’adresse de l’employeur ou le bulletin de paie».
Il a également tenu à souligner que la coopération franco-marocaine connaît, depuis 1965, «plusieurs mesures de modification, de mise à jour et d’amélioration». D’ailleurs, une convention de coopération en matière de la couverture sociale vient d’être signée à l’occasion de la visite du président français, Nicolas Sarkoz. «Des organismes de sécurité sociale en l’occurrence marocains et français travaillent ensemble dans le souci de fournir des services de qualité aux assurés», a-t-il ajouté.
Comme c’était le cas lors des précédentes journées organisées dans les trois autres villes de Casablanca, Agadir et Nador, les services de la CNSS et ceux des organismes de la sécurité sociale français se sont engagés pour réussir les travaux de ces journées d’information à Tanger. «Nous essayons de mieux nous approcher de nos concitoyens pour les identifier et les informer de leurs droits et comment procéder par la suite à leur paiement», a indiqué M. Ahmidouch. Et d’ajouter que «grâce aux trois précédentes éditions de ces journées d’informations franco-marocaines sur la retraite, plusieurs milliers des cas ont été traités permettant ainsi à ces assurés de percevoir mensuellement leur pension de retraite», a affirmé M. Ahmidouch. Notons que, pour la généralisation de cette opération à l’ensemble du pays, ces journées tiennent leurs activités chaque année dans une région différente. Selon les responsables, la première édition de ces journées organisée en 2004 à Casablanca a connu la visite de 600 résidents de cette région ayant travaillé en France. Ce nombre a plus que triplé en 2006 pour atteindre 2000 personnes, lors des dernières journées d’information de Nador, dont la moitié des dossiers ont été définitivement traités.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *