Tanger : Création de plus de 15.000 lits hôteliers à l’horizon 2013

Tanger : Création de plus de 15.000 lits hôteliers à l’horizon 2013

Considérée comme le deuxième pôle industriel du Royaume, la perle du nord est déterminée à renforcer sa position parmi les premières destinations touristiques marocaines telles que Marrakech et Agadir. D’ailleurs, les unités hôtelières 3*, 4* et 5* représentent plus de 75% des établissements d’hébergement touristique à Tanger. Et en plus de l’inauguration du nouvel hôtel Ibis, en janvier dernier, la ville- qui devrait se préparer à la réouverture, en avril prochain, de l’hôtel Solazur de 4*, sous la propriété du groupe libyen Arab Foreign Investment Corporation (LAFICON)- «connaîtra, ainsi, au cours de cette année, la création de quelque 996 lits supplémentaires. Ce qui permettra à Tanger de renforcer sa capacité litière pour atteindre, en l’an 2011, le nombre total de 7530», indique Mustapha Agounjab, délégué du ministère du Tourisme à Tanger. Par ailleurs et grâce aux grands projets touristiques lancés ou en cours de réalisation, Tanger est destinée à accueillir plus de 15.000 lits hôteliers supplémentaires à l’horizon 2013. «Ce qui permettra, en effet, à la ville de doubler sa capacité litière actuelle», précise M. Agounjab. Il faut préciser que parmi les grands projets touristiques, qui sont en instance de réalisation dans la perle du nord, figure la zone d’aménagement touristique Ghandouri, qui s’étend sur une superficie globale d’environ 60 ha tout au long de la baie de Tanger. Destinée à accueillir, entre autres, des hôtels, des maisons d’hôtes et des riads, cette zone est prévue de disposer d’une capacité de plus de 4 500 lits touristiques. Tanger a connu, aussi, en 2008, le lancement par la société Qatari Diar du complexe touristique d’Al Houara. Situé sur la route nationale 1 de Rabat et tout au long du littoral atlantique, ce projet comporte deux hôtels de 5* et 4* permettant de doter la région d’une capacité de plus de 1500 lits. Le méga-projet Tinja, créé par le Groupe Emaar et qui se situe entre la célèbre Forêt diplomatique et la mer, permettra d’augmenter la capacité litière de la ville par la réalisation de deux unités hôtelières de 5* et 4*(1300 lits). Tanger sera aussi destinée à accueillir plusieurs autres projets touristiques dont Royal Resort Cap Malabata, qui comporte trois hôtels et deux maisons d’hôtes prévus d’être réalisés en 2013. La ville connaîtra également la réalisation du grand projet de reconversion de l’ancienne zone portuaire en port de croisière et de plaisance. Ce gigantesque projet comporte, entre autres, trois hôtels et des résidences touristiques permettant d’offrir 1 600 lits supplémentaires, soit 20 % de la capacité actuelle de la perle du nord. Rappelons que plus de 42% de l’offre de restauration à Tanger sont assurées par les établissements d’hébergement touristique. Surtout que la ville ne compte que 70 restaurants dont seulement 33 établissements sont classés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *