Tanger : Des jeunes apprennent à créer leur entreprise sur le net

L’Association de l’action universitaire de l’Ecole nationale de commerce et de gestion de Tanger (ASAU- ENCGT) et l’Agence de développement social (ADS) ont organisé, du 25 au 29 mars, une formation à la création d’entreprises sur le net à Tanger.
Intitulé «Ma web entreprise», ce programme de formation, qui a débuté, il y a deux ans, est destiné aux jeunes Marocains et Wallons. En partenariat avec les services de la promotion de l’emploi, l’Agence wallone pour l’exportation (Awex) ainsi que la région Wallonie-Bruxelles, la formation sur la création des entreprises sur le web intervient après la réussite de la première session de formation sur l’E-commerce. «Ce programme qui s’inscrit dans le cadre de la coopération belgo marocaine permettra aux jeunes Marocains et Wallons de partager leurs connaissances et d’échanger leurs expériences en matières de création d’entreprises notamment sur le web. Nous avons construit à cet effet un modèle de programmes basé sur les techniques d’accompagnement des jeunes dont le parrainage, le coaching et les formations très pointues concernant ce domaine», précise le chef de service du système d’information et du réseau à l’Agence de développement social, Mohammed Roudies.
Cette formation dans les domaines économique et commercial sur le web se présente comme une grande évolution des nouvelles techniques d’information et de communication TIC chez les jeunes Marocains et Belges.
«L’amélioration des relations bilatérales de la productivité, de l’économie et de la prospérité dans l’environnement de la haute technologie relève en partie de l’adoption du commerce électronique. Et la nécessité de formuler des stratégies qui stimulent la compétitivité dans le domaine de commerce et l’utilité des affaires électroniques», souligne le président exécutif de l’ASAU- ENCGT, Tahar El Qour, faisant remarquer que cette deuxième session de formation permet «à travers les modules programmés d’aider les jeunes bénéficiaires de cette formation à accomplir le premier pas pour la concrétisation de leurs projets».      
Dans le cadre de ce projet global de formation, la première session a été organisée sous le thème «l’E-commerce».  Elle avait pour objectif, selon les responsables de ce projet, d’uniformiser les connaissances des jeunes Marocains et Belges concernant l’E- commerce.  Au terme de cette session, il y a eu sélection de dix jeunes de chacun des deux pays. «Chose  qui permettra de développer cette expérience auprès  d’un échantillon de jeunes Marocains et ceux de la région wallonne tout en leur assurant un coaching pour les soutenir dans la création de web entreprises», selon les organisateurs de cet événement. Cette deuxième session de formation portant sur plusieurs thèmes notamment le marketing commercial de base, l’étude de marché en général, les formes de flux d’argent et de paiement, la douane, la logistique, le cadre juridique et réglementaire de l’entreprise virtuelle au Maroc ainsi que le commerce solidaire. Outre ces deux sessions de formation, «une troisième session de formation sur le commerce électronique sera programmée fin avril à Liège (Wallonie). Elle sera assurée par des experts et des compétences dans ce domaine. Et cette dimension internationale que revêt ce projet manipule d’une manière virtuelle un véritable contact interculturel entre les jeunes Marocains et Wallons, ce qui leur permettra un changement dans leur manière de concevoir et créer leur entreprise», affirme la responsable du département des relations internationales au Forem, Chantal Hustinx.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *