Tanger : Exposition collective féminine

L’exposition «Efemmeras» a été inaugurée vendredi dernier. Elle réunit six femmes créatrices marocaines et espagnoles. Organisée sous le signe de l’éphémère, cette exposition collective féminine s’inscrit dans le cadre des travaux de la cinquième édition du Festival Tanger sans frontières, qui se poursuivent jusqu’au 2 octobre. A cet effet, les six artistes-peintres en l’occurrence Amina Benbouchta, Safaa Erruas, Jamila Lamrani, Eva Davidova, Susana Guerrero et Mar Solís ont donné libre cours à leur imagination pour présenter au public tangérois et aux visiteurs de la ville du détroit leurs créations à caractère éphémère. Elles se disent séduites par cette initiative qui leur permet de se rencontrer et d’échanger leurs expériences respectives. Comme c’est le cas de l’artiste-peintre tétouanaise Safaa Erruas qui a déjà exposé à Tanger. «Les coordinateurs de cette exposition qui nous connaissent toutes à travers nos œuvres ont réussi à nous réunir. Cette initiative m’a permis de découvrir l’œuvre de trois artistes espagnoles. Elle me permet aussi d’exposer avec les deux autres artistes-peintres marocaines, Amina Benbouchta et Jamila Lamrani, avec lesquelles j’ai déjà organisé plusieurs expositions collectives», révèle Safaa Erruas. Et de préciser : «Je présente, lors de cette exposition, une installation que j’ai réalisée avec une centaine de seringues». «Paysage» est le titre d’une autre création de la jeune Jamila Lamrani. Selon cette artiste-peintre native d’Al Hoceima, «cette exposition permet au public marocain de découvrir des créations artistiques appartenant à des artistes-peintres de deux cultures différentes. On a besoin de ce type d’initiative pour développer chez les gens la culture de visite d’expositions d’art contemporain», dit-elle. Notons que les six artistes-peintres marocaines et espagnoles ont travaillé pendant cinq jours ensemble avant l’organisation de cette exposition de leurs œuvres éphémères. «Ces journées de travail nous ont permis de savoir que nous nous complétons pour la réalisation de cette exposition d’œuvres éphémères», commente l’artiste-peintre espagnole, Mar Solis. Et de faire remarquer qu’elle présente, lors de cette exposition hispano-marocaine, trois œuvres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *