Tanger : favoriser l’ouverture des conseils communaux sur les citoyens

Tanger : favoriser l’ouverture des conseils communaux sur les citoyens

L’Institut républicain international (IRI) a organisé, dernièrement, à Tanger, une rencontre sur le rôle des conseils communaux. Destiné aux élus et conseillers communaux, cet événement s’est déroulé sous le thème «Rôle des conseils communaux dans le renforcement de la participation et du développement durable». Et selon les organisateurs, cette rencontre s’inscrivait dans le cadre d’un programme visant à «renforcer les capacités et l’action collective chez les élus locaux pour accompagner la mise en œuvre de la nouvelle charte communale». Il est à souligner que cet événement s’est distingué par la présentation d’une étude sur les conseils communaux au Maroc. Initiée et financée par l’IRI, cette étude a été réalisée par Nader Said Foqahaa, universitaire et expert en sondage d’opinion. «Cette étude a été réalisée pour aider les élus locaux ainsi que les fonctionnaires des communes à être plus proches des citoyens et mieux connaître l’opinion des populations», a indiqué Derek Luyten, directeur résident du Programme de l’IRI. Intervenant à cette occasion, M. Foqahaa a présenté les grandes lignes de son étude visant à évaluer le rôle des conseils communaux et aider les élus locaux dans l’accomplissement de leur mission. Il a précisé que les résultats de cette étude ont montré le rôle important joué par les conseils communaux au Maroc. Il a déploré, par ailleurs, le manque de communications entre les membres des conseils communaux et les populations. Il a encouragé, de ce fait, ces conseils communaux à s’ouvrir sur les citoyens et à partager avec eux leurs expériences. Créé en 1983, l’IRI est présent depuis 1998 au Maroc. Il a mené des programmes visant le renforcement des capacités des acteurs tant au niveau national que local, à savoir les partis politiques, les élus locaux et les membres de la société civile. Il est à souligner que l’IRI a élaboré l’un de ses programmes phares au titre de l’année 2009-2010, portant sur le renforcement des capacités de gouvernance des élus locaux. Ce programme consiste essentiellement à encourager l’ouverture des conseils communaux sur les citoyens en les dotant d’outils de planification et de communication. Ce programme a profité à trois régions, à savoir Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, Tanger-Tétouan, et Souss-Massa-Drâa.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *