Tanger : Formation socio-éducative au profit des jeunes

Tanger : Formation socio-éducative au profit des jeunes

Géré par l’Association Tadamoune pour le soutien des enfants en situation difficile et en partenariat avec la Fondation Mohammed V pour la solidarité, le CAIJ a débuté la nouvelle saison 2008- 2009 par le lancement de deux sessions de formation. Organisées au profit d’une centaine de jeunes de la région Tanger-Tétouan, ces sessions de formation- qui s’inscrivent dans le cadre de ses activités socio-éducatives- comportent trois ateliers. «Nous avons toujours encouragé ce type d’actions destinées aux jeunes et visant à leur ouvrir de nouveaux horizons et de nouvelles perspectives. Nous sommes, d’ailleurs, conscients de l’importance des ressources humaines dans le développement de tout programme socio- économique», souligne le président de l’Association Tadamone et délégué du Secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse et des Sports de la province Fahs-Anjra, Abdelouahed Azibou Mokraï. La première session s’est intéressée en premier lieu à la formation de plus d’une quinzaine de jeunes opérant notamment dans le domaine de l’alphabétisation juridique des femmes en situation difficile. Initiés par l’Association Tadamoune et en partenariat avec l’Association espagnole Cideal, les travaux de ce premier atelier rentraient dans le cadre d’un projet d’appui aux compétences des jeunes femmes des communes rurales de Fahs-Anjra. Et vu l’importance de cette formation, les responsables ont mis l’accent sur l’utilité de la création d’un guide régional au profit des femmes et portant sur leur alphabétisation juridique. Une quarantaine de jeunes animateurs des cours d’alphabétisation ont bénéficié du deuxième atelier qui faisait partie de la première session. Financée par le Bureau technique de la coopération espagnole au Maroc, cette formation a été organisée par la délégation du Secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse de la province Fahs- Anjra et en collaboration avec l’association Apafas 3000. Elle s’inscrivt dans le cadre d’un projet d’alphabétisation et de formation des acteurs socio-éducatifs. La deuxième session a comporté un atelier de formation sur les techniques de base du 7ème art. L’encadrement a été assuré par des professionnels dans le domaine du cinéma et de l’audiovisuel. Organisée par la délégation du Secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse et des Sports de la province Fahs-Anjra, cette formation a été destinée à 45 jeunes œuvrant dans les maisons de jeunes et relevant de la région Tanger-Tétouan.
D’un coût de 7,5 millions DH, le CAIJ a été inauguré, en septembre 2007, par SM le Roi Mohammed VI. Destiné au profit des jeunes des quartiers pauvres de Beni Makada à Tanger, ce centre a été créé pour assurer des formations socio-éducatives et culturelles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *