Tanger : Kamal Mazari à la tête de l’Amith-Nord

L’assemblée générale de l’Amith-Nord a eu lieu, mardi dernier au siège de la Chambre de commerce, d’industrie et de services (CCIS) de Tanger, en présence du directeur général de l’Amith, Mohamed Tazi, et d’un nombre important de professionnels du textile de la région. D’après les professionnels, cette assemblée s’est distinguée par la présentation pour la première fois d’une double candidature, alors qu’on assistait auparavant à une candidature unique.
Après la présentation du programme des deux candidats, les membres de cette assemblée ont procédé à l’opération du vote qui a désigné Kamal Mazari, président sortant, à la tête de l’association avec 67 voix sur la totalité de 127 suffrages dont 5 bulletins nuls. La vice-présidence a été attribuée à Thami Ourahou, cogérant d’une société de confection depuis plus de huit ans.
Par ailleurs, la bataille a été dure entre M. Mazari, grand professionnel de l’industrie textile, et le jeune second candidat, Adil Dfouf, âgé d’à peine 26 ans. Issu du milieu du textile, ce dernier a réussi à obtenir 55 voix. Et ce, grâce à un programme ambitieux, basé notamment sur la politique communicative portant sur l’écoute, la proximité et la sensibilisation et la formation.
S’exprimant à cette occasion, M. Mazari a expliqué que «les enjeux et les défis qu’avaient à relever notre secteur en 2004, m’avait poussé à me présenter sur la base d’un plan d’action en dix points auxquels avaient adhéré le bureau que j’avais conduit jusqu’à ce jour. Ce plan d’actions nécessitant d’ouvrir des chantiers aux niveaux national et local». M. Mazari a par ailleurs fait remarquer que l’objectif principal était «d’essayer d’aider les sociétés de la région Nord à concentrer leurs efforts pour maintenir les effectifs employés et générer d’autres investissements et emplois productifs».
De son côté, M. Tazi a souligné que la spécificité de cette assemblée est «la présentation de deux candidatures et la forte compétition entre deux grands professionnels et passionnés du métier. Ce qui a entraîné des scores très proches car chacun des deux candidats était bien préparé à cette élection. Chacun disposait de son programme, de son plan d’actions, de sa propre vision et de ses priorités et dont l’intérêt général était d’œuvrer pour le bien et le développement de la profession au niveau de toute la région». M. Tazi a tenu aussi à préciser que ce grand dynamisme que connaît la section régionale de Tanger est d’une grande importance. «Surtout que cette région est considérée comme le deuxième pôle du textile à l’échelle nationale après Casablanca. Elle compte actuellement presque 400 entreprises opérant dans le secteur du textile. Ses forces résultent du fait qu’elle est à 14 km de l’Europe et considérée comme la région la plus proche du marché espagnol qui affiche les meilleurs taux de croissances du secteur à l’échelle mondiale». Notons que M. Mazari, qui vient d’être réélu pour présider à la destinée de l’AMITH- Nord, est à la tête de cette association depuis 2004. Agé de 52 ans et titulaire d’une maîtrise en gestion d’entreprise, son curriculum vitae est riche d’une expérience de plus d’une vingtaine d’années dans le domaine du textile et de l’habillement. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *