Tanger : La cinémathèque de Tanger s’ouvre aux enfants

Tanger : La cinémathèque de Tanger s’ouvre aux enfants

La cinémathèque de Tanger lance, pour la troisième saison, La Lanterne Magique. Destinée aux enfants de six à douze ans, ce ciné-club junior programme, cette année, un rendez-vous chaque mois en famille ou avec des camarades de classe. Il s’assigne pour objectif : «de former les enfants et leur apprendre à aimer le cinéma et à découvrir les salles de cinéma. La Lanterne Magique leur offre, en fait, une ouverture sur le monde et développe chez eux cette habitude d’aller au cinéma», explique la directrice générale adjointe de la cinémathèque de Tanger, Lea Morin.
Par ailleurs, la séance d’ouverture de la saison 2009-2010 a eu lieu, dimanche 4 octobre. Et c’était l’occasion pour les petits cinéphiles de visiter les locaux de la prestigieuse cinémathèque de Tanger. La programmation de cette première séance a été ouverte par un spectacle de clowns pour enfants. Les adhérents à ce ciné-club junior ont pu découvrir, par la suite, le cinéma classique à travers la projection de l’un des chefs-d’œuvre du cinéma français. Il s’agit du film «La belle et la bête », réalisé en 1945 par Jean Cocteau et adapté du célèbre conte de l’écrivaine française, Marie-Jeanne Leprince de Beaumont.
Les activités de cette première séance ont été clôturées par des débats autour du thème de ce film. Et il faut préciser qu’à partir du lancement de cette saison 2009- 2010, un journal illustré est distribué aux enfants adhérents avant la projection de chaque film afin de leur permettre de découvrir les secrets du 7ème art.
Initiées par l’association helvétique La Lanterne Magique, les activités de ce club de cinéma se déroulent durant la période scolaire. Et pour former et donner aux enfants le goût d’un cinéma de qualité, les séances devaient avoir lieu dans des salles dotées des meilleurs équipements. L’association initiatrice de ce club de cinéma junior est engagée à assurer l’accompagnement financier et technique de ce projet. Rénovée et inaugurée en 2007, la cinémathèque de Tanger constitue un patrimoine cinématographique de la ville. Les responsables de cet établissement ont réussi à intégrer ce ciné-club pour enfants au programme de leurs premières activités. Cette initiative a été adoptée ensuite par le cinéma Colisée de Marrakech, qui est considéré comme l’un des premiers cinémas de la ville ocre. La Lanterne Magique est lancée, cette année, dans le cinéma Eden Club de Casablanca. Les responsables de ce projet éducatif et culturel cherchent ainsi «à étendre cette initiative au niveau national. Son objectif est de ramener le public aux salles de cinéma, ce qui permettra la sauvegarde de ces établissements», souligne Mlle Morin.
Notons que depuis son lancement en 2007 à la cinémathèque de Tanger, le club de cinéma pour enfants a profité déjà à plus de 1.000 élèves des établissements scolaires de la ville du détroit.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *