Tanger : Le conseil se penche sur les problèmes d’infrastructure

Tanger : Le conseil se penche sur les problèmes d’infrastructure

Le conseil de la ville de Tanger a tenu, mercredi dernier, sa session ordinaire du mois d’avril 2008. Présidés par le maire Dahmane Darhame, les travaux de cette session se sont déroulés au siège de la wilaya de Tanger en présence des présidents des quatre arrondissements et élus. Onze points figuraient à l’ordre du jour dont la plupart ont été rapidement discutés pour être votés lors de cette session. Et Comme c’était le cas pour les précédentes séances, les conseillers communaux ont jugé nécessaire de discuter de problématiques et questions concernant notamment des  insuffisances en infrastructures dont souffre la ville. Il a été évoqué, lors de cette session, la recrudescence des vols des couvercles des égouts et des câbles électriques. Ce qui avait entraîné dernièrement la mort d’un enfant après sa chute dans un égout découvert situé près du lycée Allal Fassi (Béni Makada). Le problème de l’éclairage public a été également abordé lors de cette séance. Plusieurs quartiers, selon les intervenants, souffrent «d’un manque sinon l’absence totale d’éclairage public». Quelques conseillers ont déploré le fait que la gestion des caisses vides au nouveau marché de gros des fruits et légumes, qui sera bientôt opérationnel, soit attribuée à une société privée. Ce qui allait, selon eux, entraîner le chômage de plusieurs personnes qui travaillaient dans la location des caisses dans l’ancien marché situé au centre-ville. Les intervenants ont appelé entre autres à l’intégration de l’arrondissement de Béni Makada dans le plan d’aménagement de l’espace urbain.
Le conseil de la ville a entamé par la suite la discussion des onze points figurant dans l’ordre du jour dont la plupart ont été adoptés à l’unanimité. Il s’agissait des transferts pour pallier au manque du financement concernant le budget 2008 dont le montant a été estimé à plus de 3 millions DH. Il y a eu aussi la discussion de la programmation d’une dotation estimée à 100 millions DH concernant le budget d’équipement. Cette enveloppe sera destinée à la réhabilitation des trottoirs et chaussées de la ville. Le conseil a procédé par la suite à la discussion du point concernant la vente de matériel de rebut par le lancement d’un appel d’offres dont l’objectif est le renforcement des recettes de la commune. Seule la discussion du point concernant l’annulation des dettes dues au marché Dradeb a pris un peu plus de temps. Les conseillers communaux ont discuté notamment des possibilités de trouver les moyens pour la réhabilitation de ce marché ainsi que le traitement du phénomène des marchands ambulants. Ils ont procédé  par la suite à la probation de l’amendement du décret relatif à la taxation sur la société de transport urbain de Tanger AUTASA. Les travaux de cette session ont été clôturés par l’approbation du schéma délimitant la voie publique ayant pour objectif l’élargissement de l’avenue Moussa Ibnou Noussaïr et dont les travaux concerneront également la rue d’Angleterre en passant par le quartier M’Sala et la rue de la Hollande. Les  points restants seront discutés et votés lors de la prochaine session. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *