Tanger : Le court-métrage méditerranéen à l’honneur

Tanger : Le court-métrage méditerranéen à l’honneur

Le compte à rebours a commencé pour le septième Festival du court-métrage méditerranéen de Tanger. Cette septième édition aura lieu du 12 au 17 octobre. Le défi relevé par les organisateurs est de faire de ce festival une grande manifestation cinématographique qui «se développe d’une année à l’autre». La compétition officielle de cette édition est ouverte, cette année, aux courts-métrages méditerranéens de fiction produits en 2008 et 2009. A cet effet, une commission présidée par le critique de cinéma, Mohamed Sof a été chargée de sélectionner les films candidats à la compétition au titre de cette septième édition. Le choix s’est porté, cette année, sur quelque 58 films représentant vingt pays. Ils seront en lice pour remporter les trois Pprix : le Grand prix, le Prix du jury et le Prix du scénario. Et en comparaison avec l’année précédente, cette édition se distingue par une augmentation en nombre de films et des pays participant à cette manifestation. Initiée et organisée par le Centre cinématographique marocain (CCM), cette manifestation qui se déroulera sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI connaîtra la participation d’un nombre important de professionnels du cinéma du pourtour méditerranéen. Présidé par le cinéaste marocain Faouzi Bensaïdi, le jury de ce septième Festival est composé de six autres membres en l’occurrence la productrice égyptienne, Marianne Khoury, la responsable au Centre du cinéma grec, Paola Starakis, la cinéaste marocaine, Selma Bergache, le directeur du Festival La cittadella del Corto en Italie, William Azzola, le directeur de programmes Canal plus Horizon en Algérie, Boualam Azibi et l’universitaire marocain et critique de cinéma, Hamid Aïdouni. Le Maroc sera représenté, cette année, par cinq courts-métrages réalisés durant la période 2008-2009. Il s’agit de «Allô Pizza» de Mourad El Khaoudi, «Chapitre dernier», de Jihane El Bahhar, «L’affectation» de Radouane El Khalid Fadel, «Poupiya» de Samia Charkioui et «Rires en larmes» de Mohamed Labdaoui. Cette 7e édition sera marquée par la programmation d’un panorama du court-métrage marocain. Il s’agit d’une rétrospective des courts-métrages marocains produits durant l’année 2008.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *