Tanger : le transport dans le secteur agroalimentaire à l’ordre du jour

Tanger : le transport dans le secteur agroalimentaire à l’ordre du jour

Pour la troisième année consécutive, la ville du détroit a été au rendez-vous les 15 et 16 avril pour accueillir les travaux de Medlog 2010. Cette manifestation a connu la participation d’un nombre important de responsables, d’opérateurs nationaux et internationaux dans les secteurs du transport et de la logistique. Organisée par l’Agence Spéciale Tanger Méditerranée (TMSA), cette troisième édition a été «consacrée aux enjeux et défis du développement des échanges de l’alimentaire, aux tendances et perspectives de la demande et l’offre logistique du froid que cela suppose, à l’organisation de la filière et l’apport des opérateurs nationaux et internationaux tant dans les secteurs du transport et de la logistique que dans l’agroalimentaire», selon les organisateurs. Les participants à cette manifestation ont précisé que l’industrie alimentaire est en mesure de devenir dans les prochaines années l’un des principaux moteurs de l’économie marocaine. Les thématiques développées, lors de cette manifestation, se sont intéressées à «la garantie de la sécurité de la chaîne logistique dédiée à l’agroalimentaire, depuis la production jusqu’à la distribution», a indiqué le président du directoire de TMSA, Said El Hadi. Il est à rappeler que le Maroc poursuit sa politique de la réalisation de grands chantiers tel que le complexe portuaire Tanger-Med. Ce qui a permis au Maroc «d’améliorer son indice de connectivité internationale, passant en 2004 du 77ème rang mondial au 23ème rang en 2009», a précisé le ministre de l’Equipement et du Transport,  Karim Ghellab. Les participants à cette manifestation ont convenu que l’agroalimentaire est l’un des secteurs clés de l’économie, mais très sensible en raison des contraintes liées à la conservation des produits. Il est à noter que le comité scientifique de Medlog a choisi le Brésil comme l’invité d’honneur de cette troisième édition compte tenu de l’importance de ses échanges internationaux agroalimentaires.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *