Tanger : Le transport du personnel à l’ordre du jour

Tanger : Le transport du personnel à l’ordre du jour

Le siège de la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la wilaya de Tanger (CCIST) a abrité, jeudi 15 mars, une journée de sensibilisation et d’information autour du thème «La situation du transport du personnel à Tanger : contraintes et perspectives». Dédiée aux opérateurs et professionnels de ce secteur,  cette manifestation qui s’inscrivait dans le cadre de la Journée mondiale des consommateurs a été organisée par la CCIST en partenariat avec la commune urbaine de Tanger et l’Association du transport du personnel de Tanger. Par ailleurs, le transport du personnel à Tanger connaît ces dernières années une croissance rapide, due en grande partie au grand développement industriel que connaît la ville. Ce qui a rendu «l’accompagnement et la protection de ce secteur très difficile par un arsenal juridique lui permettant de bénéficier d’un climat favorable à son bon développement», indique Abdelhafid Chergui, vice-président de la CCIST. Le transport du personnel est devenu ainsi un secteur vital, surtout que la région de Tanger dispose de plusieurs zones industrielles. «Il  s’agit d’un secteur porteur avec plus de 60 milliards de centimes investis chaque année», affirme M. Chergui. Ce responsable poursuit que le secteur compte plus de 266 sociétés et dispose d’une flotte dépassant 1.500 véhicules permettant de transporter, chaque jour, plus de 240.000 employés à leurs lieux de travail. «Malgré ces données, le transport du personnel à Tanger souffre d’une grande anarchie», précise M. Chergui, faisant remarquer que parmi les grands problèmes dont souffre le secteur figure le vieillissement «d’une partie des véhicules utilisés dans le transport des personnels, le non-respect des conducteurs de ce type de transport de la limitation de vitesse dans le périmètre urbain ainsi que la recrudescence du phénomène du transport clandestin et anarchique». Les participants à cette rencontre ont formulé une série de recommandations pour promouvoir et améliorer le transport du personnel à Tanger. Ils ont appelé entre autres au renouvellement du parc de véhicules vieilli, qui continue encore de circuler.  Et pour assurer la fluidité du trafic urbain particulièrement aux heures de pointe, ils ont jugé nécessaire la création des stations d’arrêt pour les véhicules dédiés au transport du personnel. Les participants ont convenu que la révision du cahier des charges pour l’exercice de ce type d’activités permet de résoudre un certain nombre de problèmes dont souffre ce secteur.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *