Tanger : «Les nuits de la Méditerranée» s’ouvrent au public

Le 7ème Festival international de musique « Les nuits de la Méditerranée «, qui aura lieu du 2 au 8 juillet 2007, se veut plus proche du public. C’est ce qu’ont affirmé, mardi dernier, les organisateurs qui présentaient cette manifestation lors d’une conférence de presse. «Les concerts auront lieu au Palais des institutions italiennes qui va réunir quelque 400 à 500 personnes. Les quatre autres se dérouleront sur la place des Nations. Nous désirons y attirer plus de 10 000 personnes», a déclaré à ALM le président de l’Association Tanger région action culturelle (ATRAC), Larbi R’Miki.
Ce festival international, dont les activités se déroulaient chaque année dans les jardins de la Mandoubia, change ainsi de cadre. Et comme chaque année, les organisateurs présentent une nouvelle programmation qui sera animée par des groupes d’artistes et de musiciens venus pour la première fois prendre part à cette manifestation. «Nous permettons ainsi au public de découvrir de nouvelles troupes de musiciens. Et fidèles à notre vocation de promouvoir le folklore marocain, nous invitons le public à découvrir un art folklorique d’autres régions du Royaume», a précisé M. R’Miki.
Le coût de l’organisation de cette manifestation est estimé à 1,5 million de dirhams. «Ce n’est pas beaucoup en comparaison avec les budgets dépensés dans les autres grands festivals de musique. Mais comme chaque année, nous réussirons à présenter un important programme en passe de satisfaire un large public», a expliqué M. R’Miki.
Organisé par l’ATRAC avec le soutien de l’Institut français du Nord et l’Institut Cervantès, ce festival se veut un grand événement qui contribue à la promotion de la candidature de Tanger pour l’organisation de l’Exposition universelle de 2012. «Nous visons sensibiliser la population sur l’importance que représente cette candidature au niveau national. Nous voulons au cours de ce festival nous mêler à la foule pour mieux atteindre notre objectif», a conclu M. R’Miki.
Cette 7ème édition permettra au public de faire d’autres découvertes. C’est un voyage qui « le mène de Londres à Delhi et de Barcelone à Cotonou». Les activités de ce festival seront inaugurées par la nuit Flamenco au Palais des institutions italiennes. Cette soirée sera animée par les deux danseurs espagnols David Pérez Amalgo et Rocio Gonzalez.
Soulignons que les nuits de la Place des Nations se distingueront par la nuit «Naida» (le jeune groupe Fez City Clan), la nuit africaine (groupe de Abidat R’ma) et la nuit Andalousia Chamalia (sous la direction de Abdelslam Khalloufi). La conférence de presse s’est déroulée en présence du consul général d’Espagne à Tanger, Tomás Solís, du directeur de l’Institut français du Nord, Gustave De Staël et du directeur de l’Institut Cervantes à Tanger, Arturo Lorenzo.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *