Tanger : L’ISIT lance de nouvelles filières de formation

Tanger : L’ISIT lance de nouvelles filières de formation

Depuis lundi 6 octobre, date de la rentrée universitaire, l’Institut supérieur international du tourisme (ISIT) de Tanger a entamé sa nouvelle offre de formation dans l’approche métier. Cette nouvelle orientation est mise désormais en œuvre dans le cadre de la réforme de l’enseignement supérieur et la formation des cadres. L’objet essentiel est le développement d’une offre de formation en adéquation avec les besoins du marché du travail. Il s’agit au début d’un cycle normal de trois ans pour deux filières, à savoir «Management opérationnel de l’hôtellerie et de la restauration» et «Management touristique». «Nous passons, à cet effet, du système Bac+2 et  Bac+4 vers celui Bac+3 et Bac+5 et plus tard le diplôme de doctorat bac+8. C’est un système de type Licence master doctorat (LMD) mais avec une spécificité l’ISIT», explique le directeur de ISIT de Tanger, Abdelhaq Mouhtaj, faisant remarquer que «l’ISIT démarre cette nouvelle formule avec 90 étudiants au Management opérationnel de l’hôtellerie et de la restauration  et 60 autres en Management touristique». Par ailleurs, la mise en œuvre du projet de repositionnement de l’ISIT nécessite la mobilisation de ressources matérielles ainsi que d’expertises nationales et internationales. Et pour apporter une offre répondant aux standards internationaux, l’ISIT a entrepris une démarche de partenariat avec l’Institut lyonnais Paul Bocuse. Il s’agit d’une convention signée le 20 juillet 2007 entre le ministère du Tourisme et l’Institut français. Ce dernier s’est engagé à apporter à l’ISIT son expertise reconnue sur le plan international.
Notons que des représentants de l’Institut Paul Bocuse étaient présents lors du lancement de la nouvelle filière du Management opérationnel de l’hôtellerie et de la restauration. «Cette convention de partenariat qui est valable jusqu’à 2011- engage l’Institut Paul Bocuse à l’accompagnement de l’ISIT dans sa réforme pédagogique et la formation de ses formateurs», affirme M. Mouhtaj. 
Pour développer une formation opérationnelle en terme technique, «des ateliers pédagogiques et techniques» sont au programme notamment les plateaux techniques, les cuisines pédagogiques et la pâtisserie.
En attendant l’achèvement des travaux de construction de ces ateliers pédagogiques et techniques qui sont en cours de réalisation, la formation pratique se déroule à l’école hôtelière des métiers de Tanger. «La formation pratique permet aux étudiants d’être bien initiés et familiarisés aux métiers qu’ils ont choisis d’exercer. Les professionnels exigeaient cette touche qui manque aux lauréats de l’ISIT et qu’ils sont amenés à chercher en France ou dans d’autres pays étrangers. Nous allons avec le soutien notamment des professionnels au Maroc et à l’étranger et grâce à de nouveaux profils parvenir à combler ce déficit», précise M. Mouhtaj. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *