Tanger : Maroc-UE : La coopération se renforce

Le programme « Interact- European union » organise, du 13 au 15 juin 2007, un séminaire sous le thème «L’instrument européen de la politique de voisinage : quelles opportunités pour les partenaires marocains ? ». Organisé en collaboration avec la région de Tanger- Tétouan, la région de Taza- Al Hoceïma-Taounate et la région de l’Oriental, ce séminaire a pour but d’informer sur les nouveaux instruments de coopération entre l’Union européenne et le Maroc.
Le Maroc a toujours été un partenaire privilégié de l’Union européenne. De ce fait, l’UE constitue le premier marché pour les exportations du Maroc. Elle est aussi le premier investisseur extérieur public et privé du Royaume, ainsi que son premier marché touristique. Les échanges professionnels connaissent également une augmentation continue. Les intervenants, au cours de la session d’ouverture, ont convenu de l’importance de prévoir des activités de formation qui s’occupent des techniques de préparation, capacité de gestion et implémentation des projets cofinancés par l’Union européenne.
«Le programme Intermed intervient dans ce cadre pour le développement des capacités et des compétences dans la réalisation, la gestion et l’implémentation des projets européens. Il se focalise sur des cas concrets de bonnes pratiques déjà réalisées par des régions européennes partenaires», a expliqué Josefina Moreno Bolarin, la représentante du comité de pilotage du projet Intermed- région de Murcie (Espagne). Elle a également indiqué que le programme Intermed ambitionne d’organiser des visites et des sessions de formation au profit des pays de Sud de la Méditerranée.
La programmation de ces journées d’information comporte une session de formation de trois jours au profit des fonctionnaires responsables de Rabat ainsi que de trois régions du Nord à savoir: la région de Tanger- Tétouan, la région de Taza- Al Hoceïma- Taounate et la région de l’Oriental. «Ces sessions de formation rentrent dans le cadre du nouveau projet de la coopération, de la politique du voisinage. Il s’agit d’un instrument de partenariat entre les différents pays du bassin de la Méditerranée, lancé dernièrement par Intermed. Et vu son importance dans le domaine du renforcement des liens entre les pays grâce à des initiatives de coopération, ce nouveau programme vient d’être appuyé par le processus de Barcelone», a tenu à souligner Mme Moreno Bolarin.
Signalons que la formation Intermed s’adresse aux pays Tiers de la Méditerranée et à leurs fonctionnaires pour mieux connaître les instruments de coopération utilisés par l’Union européenne dans la région MEDA pendant la période 2007- 2013.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *